Les lectures et les critiques de Jaysher.

Bonjour à tous :)

12742328_802460239899105_7957024284001581140_n

J'ouvre ce nouveau blog afin d'aborder une passion que j'aime sincèrement : la lecture.

Jusqu'à présent, je n'ai jamais songé à le faire puisque l'idée ne m'avait même pas effleuré l'esprit jusqu'au jour où j'ai débarqué sur un site consacré à ce passe-temps vraiment plaisant. J'ai vu que beaucoup de ses membres y tenaient des blogs de ce type et je me suis dit qu'il serait sympa d'en faire tout autant. Du coup, je me lance^^

Sinon, pour me présenter vite fait, je me nomme Jaysher et j'ai trente-quatre ans. Je suis davantage auteur que lecteur mais il est vrai que je me plaîs à inverser ces deux profils selon les périodes. Actuellement, je serais davantage le second que le premier puisque je ressens le besoin de marquer une pause plus profonde qu'à l'accoutumée.

Forcément, comme je vais poster ici mes toutes premières critiques au fur et à mesure de mes lectures, elles pourraient paraître gauches au tout début mais c'est comme l'écriture, ma plume ne demande qu'à s'améliorer donc, n'hésitez pas à me laisser des commentaires constructifs afin que je puisse me perfectionner.

En tout cas, et pour conclure, j'espère que vous saurez apprécier votre balade et je vous dis à très bientôt :)

Note du 25 décembre 2017 :

Avec Diabolic, j'effectuais ma dernière lecture de l'année et je suis tout de même content de marquer une toute petite pause. En effet, celle-ci cessera le premier janvier avec de nouveaux challenges que je ferais connaître à partir de demain et auxquels je vais participer. J'ai prévu de créer le mien mais je me dois encore de bosser tout ça correctement pour que tout soit prêt le moment voulu, en mars si possible :) En plus de ces challenges à rajouter sur mon blog, je songe également à apporter des modifications à mon blog ou du moins, créer des petites nouveautés. Comme mon blog a dépassé les mille visiteurs ( merci à vous d'ailleurs ^^) je vais devoir ouvrir une page fb comme je l'avais prévu. Pour ça, je dois juste trouver le courage nécessaire et bizarrement, je sens que ce n'est pas gagné xD Pour 2018, de nouvelles catégories risquent de voir le jour selon mes lectures et je vais devoir me prendre du temps pour songer au nouveau thème afin de fêter ses deux ans. 

Bannière Livraddict

Posté par Jaysher à 11:38 - Commentaires [6] - Permalien [#]


18 juillet 2018

#10 Mes emprunts du 17 juillet 2018 au 21 août 2018.

Prolongations :

couv72648385

 

couv13294504

Nouvel emprunt :

couv9727587

Posté par Jaysher à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 juillet 2018

Les naufragés : L'odyssée des migrants africains.

les-naufrages-l-odyssee-des-migrants-africains-de-etienne-dubuis

Auteur :

Etienne Dubuis.

Résumé :

Des visages épuisés sur des canots en perdition. Des mains fébriles agrippant des gilets de sauvetage. Des corps lourd hissés sur des navires de secours. Nous sommes tous tombés un jour ou l'autre sur ces images de migrants repêchés à bout de force au coeur de la Méditerranée. Mais que savons-nous des circonstances qui les ont conduits à risquer leur vie en mer, des raisons de leurs départs, parfois des années plus tôt, et du déroulement de leur périple, entre mille difficultés ?

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Masse critique Babelio.

Remerciements :

Je tenais à remercier Babelio sans qui je n'aurais pu obtenir ce livre. Ensuite, j'adresse d'autres remerciements aux éditions Karthala qui ont fait un joli travail d'impression avec ce livre.

Mon avis après la lecture :

Je viens tout juste de terminer ce livre et je dois avouer qu’il se termine d’une façon plutôt déconcertante. Rien n’achève ce travail. Certes, j’ai eu droit à quelques mots du journaliste au début de ce bouquin mais à la fin, rien, pas même une conclusion. Un ultime témoignage se tient là et je trouve ça un peu dommage. Bref, je n’ai pas besoin d’être un journaliste pour rédiger quelques mots sur ce recueil de témoignages. Même si l’auteur nous fait clairement comprendre que certains passages difficiles ont été occultés pour diverses raisons, je regrette justement ce choix. Ce n’est pas pas par voyeurisme malsain que je m’exprime de cette façon mais lorsqu’on lit ce type de livre pour tenter de nous faire comprendre certaines choses, j’estime qu’on se doit de jouer la carte à fond. Bon, je rassure, la lecture de ces pages n’avait rien d’une promenade chez les bisounours mais tout de même.

Points négatifs :

  • La taille des témoignages. Même si certaines personnes se manifestaient dans les différentes parties du livre, leur confession n’étaient pas très longues et j’ai trouvé ça dommage.

  • J’y ai trouvé quelques coquilles dans ce livre.

  • Ce besoin d’occulter certains passages. J’aurais aimé en savoir davantage mais non, on garde ça sous silence. Je peux comprendre les raisons mais encore une fois, pourquoi écrire un livre sur un tel sujet si ce n’est pour jouer le jeu qu’à moitié ?

Point positif :

  • La manière dont le livre a été découpé. On suit doucement la progression des migrants jusqu’à la mer avant la terre promise, si je peux m’exprimer ainsi et cette présentation a été fort plaisante.

Pour une fois, je vais poursuivre l’expression de mon ressenti suite à ma seconde liste de points. Un chapitre du livre est consacré à Tripoli, la capitale de la Libye. Avant de tourner la dernière page du livre, j’ai pu prendre connaissance d’une phrase qui résume la situation dans ce pays. Les libyens ne souhaitent pas voir la situation de leur pays évoluer car la crise des migrants leur rapporte tellement d’argent qu’ils ne cherchent pas à se plaindre, justement… Personnellement, je n’irai pas exprimer le fond de ma pensée concernant la majorité des habitants de ce pays car je pourrais me faire de nombreux ennemis.

Un autre détail m’a agacé et il concerne les migrants, surtout les femmes. Pourquoi ce besoin de se faire mettre enceinte alors que tu traverses je ne sais combien de pays pour sauver ta peau ? Lors du départ du village ou de la ville où elles résidaient, ces dernières partaient seules. Sur le chemin, elles rencontrent des garçons avec qui elles décident de partager un minimum de commun et paf, bébé en route. Comme si le fait d’être enceinte pouvait améliorer une condition…

Bref, c’est un livre plutôt intéressant si on veut en savoir un peu plus sur les véritables raisons qui poussent ces africains à venir jusqu’à nos terres. Enfin, on en sait plus pour le bordel qui sévit la Libye et ce pays… Me donne vraiment envie de gerber. Bref, si vous voulez vous penchez sur ce livre, n’hésitez surtout pas.

Note attribuée à cette lecture :

15 / 20.

Posté par Jaysher à 16:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

05 juillet 2018

#05 Mon titre du moment.

autocollant-notes-musique-couleur-50-822

 

Artistes :

LVNDSCAPE

feat.

Ruby Prophet.

Titre :

What would do you - Extended mix.

De quelle façon je l'ai découvert :

Playlist suggestive de la semaine de Spotify.

Dates d'écoute :

Du 05/07/2018 au ...

Pour l'écouter :

LVNDSCAPE - What Would You Do Feat. Ruby Prophet (Extended Mix) [FREE DOWNLOAD]

Posté par Jaysher à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2018

#09 Mes emprunts du 26 juin 2018 au 17 juillet 2018.

couv72648385

couv13294504

Posté par Jaysher à 10:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


03 juillet 2018

#06 Bilan du mois : Juin 2018.

livre-avec-les-pages-en-forme-de-coeur- - Copie

Bonjour à tous :)

Voilà, nous venons de franchir la première moitié de l'année et avant d'écrire ces lignes, j'étais en train de me dire que juin s'est montré sympathique en lecture... Jusqu'à ce que je parcours les titres dévorés pour ce mois et que ma mémoire a été ravivé. En fait, ce mois a été très moyen et forcément, cela risque de se ressentir dans ce bilan. Sinon, pour la plupart d'entre nous, nous venons d'entrer dans une période fortement appréciée de tous : les vacances d'été. Alors, j'ignore si c'est pour tout le monde pareil mais je trouve que l'été démarre un peu trop bien à mon goût. Les températures ne sont pas encore trop caniculaire mais ces derniers jours, on a un peu morflé --' Suite à ces jours bien chaleureuses, les orages se sont pointés et moi qui en a une peur bleue, c'est le bonheur hein... Bref, je ne vais pas m'embêter avec ce bilan météo et attaquons de suite mes lectures de juin.

Et c'est justement cette première lecture qui m'a fait prendre conscience que ce mois n'a pas été aussi bon que je le pensais. Je débute donc par Le marchand de sable va passer. Un thriller canadien qui, visiblement, c'est très bien vendu et à même fait l'objet d'un film... Sincèrement, les films ont beaucoup de mal à transposer les émotions et les sentiments qu'on peut ressentir dans une lecture... et là, ben ce livre n'était pas terrible à mes yeux. Y avait pourtant de bons éléments mais certaines choses n'ont su trouver grâce à mes mirettes et un passage m'a mis mal à l'aise. Heureusement que cet achat s'est faite dans une bourse aux livres car si je l'avais acheté neuf, je n'aurais pu m'empêcher de ressentir des regrets. Ma note pour ce livre : 13 / 20.

Forcément, j'étais un peu en colère lorsque j'ai enchaîné la seconde lecture, un pur bijou mais bon, sa réputation n'est pas usurpée. Petit pays. Depuis un certain temps, je voulais me pencher sur la littérature africaine. Pour quelle raison, j'en sais rien mais je trouve les auteurs africains très intéressants : Fatou Diome qui est un peu ma reine, Scholastique Mukasonga et maintenant, Gael Faye. Néanmoins, j'ignore si ce garçon nous fera un second livre d'une aussi belle qualité mais j'ai déjà hâte. J'ai envie de lui dire merci pour ce témoignage qui même s'il est assez lourd malgré sa plume légère, est véritalblement importante. Est une véritable trace de la bêtise humaine et cet homme, pour tout ce qu'il est, je l'aime. Qu'il ne change pas, qu'il continue de nous témoigner certaines traces de son passé et surtout, qu'il garde son talent. Une lecture contemporaine qui s'est vue attribuer un : 19 / 20.

Ensuite, le yo-yo s'est poursuivi sur une lecture qu'on m'avait chaudement recommandé et pourtant, j'ai toujours l'impression d'avoir perdu mon temps. Le mystère Henri Pick. Là encore, c'est une lecture contemporaine et si le mystère autour du livre n'était pas aussi présent, je pense que je l'aurais abandonné. D'ailleurs, cela ne me donne pas trop envie de poursuivre l'exploration des univers de l'auteur ou alors, peut-être qu'un peu de temps serait nécessaire. Là encore, je m'en suis sorti avec une certaine colère et au final, ce bouquin s'est vu noté d'un : 13 / 20.

Enfin, la petite surprise de fin de mois : Le rituel. Un thriller fantastique que j'ai su apprécié une fois la première partie dépassée. Certes, il se passait pas mal de choses inquiétantes mais pas au point d'attirer vraiment mon attention. Encore heureux que la seconde partie était excellente car si sa teneur était égale à la première partie, je pense que ce livre se serait vu décerné une note moyenne. Je pense, d'ailleurs, que l'auteur n'a pas hésité à rédiger plusieurs chapitres consacrés à la description de cette mystérieuse forêt pour faire gagner des pages à son livre. Sur ce point, je trouve ça dommage. Néanmoins, grâce à cette seconde partie ô combien délicieuse, j'ai mis la note de : 15 / 20.

Nombre de livres lus :

4.

Note moyenne de juin :

15 / 20.

Meilleure lecture :

Petit pays.

Posté par Jaysher à 12:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

02 juillet 2018

Je reviens te chercher.

couv24898285

Auteur :

Guillaume Musso.

Résumé :

Aujourd'hui est le jour le plus important de toute la vie d'Ethan.

Aujourd'hui, Céline, la femme qu'il a toujours aimée, se mariera avec un autre.

Aujourd'hui, Jessie, sa fille dont il ignore l'existence, prendra contact avec lui.

Ethan, Céline, Jessie. Un homme, une femme, une enfant, trois personnages au bord du gouffre qui vont se croiser, se détruite et s'aimer.

C'est aujourd'hui leur deuxième chance. Il leur reste 24 heures pour tout changer.

De quelle façon je me le suis procuré :

Un don fait à la bibliothèque municipale lorsque j'effectuais mon stage.

Mon avis après la lecture :

Un livre étonnant. Je suis toujours en train de réfléchir à la note finale que je vais attribuer mais une chose est sûre : j’ai passé un excellent moment lors de sa lecture. Lors de sa première partie, je prenais connaissance des trois personnages principaux dont la vie ne va cesser de se croiser mais Ethan, l’homme auquel tout tourne avait bien commence à m’agacer. C’est un individu chargé de colère, un tantinet moralisateur, qui s’était coupé de la réalité avec sa condition de vie actuelle. Au fur et à mesure que l’histoire avance, surtout grâce à ce côté fantastique, on se surprend à être avec lui mentalement, espérant qu’il arrivera à remplir les missions dont il se voit charger. Enfin, un fil conducteur ne cesse de se manifester tout au long de ce livre et qui débute d’une manière assez intéressante : pourquoi cette amnésie ? Bien sûr, la réponse est apportée très tardivement mais une fois que celle-ci se présente, tout semble bien plus évident.

Points négatifs :

  • La romance. Elle est assez présente par moment et elle ne met pas très longtemps à pointer le bout de son nez. On comprend très vite que celle-ci aura une fin heureuse mais…

  • Je n’ai pas trop apprécié le chapitre consacré à l’opération. Certes, pour ceux et celles qui aiment la médecine, les termes techniques constituent un plus mais j’avais tellement hâte que cela se termine.

  • Ethan. Qu’est-ce qu’il est casse-couille bordel.

  • Céline. Trop romantique à mon goût mais bon, comme le bouquin est tourné vers la romance, fallait bien inventer un personnage dont c’est principalement le centre d’intérêt. Je peux comprendre qu’on reste attaché à une personne qu’on a aimé dans le passé mais on se permet pas certaines choses.

Points positifs :

  • La romance. Ben oui, j’ai beau signalé dans les lignes précédentes que sa fil allait être heureuse… Mais ce n’était pas le cas. Bizarrement, j’avais trouvé sa conclusion dans un autre livre que j’avais lu quelques mois plus tôt : De bons coeurs. Forcément, ça gâche un peu l’effet de surprise mais cela offre une fin plutôt convenable.

  • La taille des chapitres. Certains étaient vraiment balèzes et j’ai été aux anges à leur lecture.

  • Le côté fantastique de l’histoire. Celui-ci arrive à partir de la deuxième partie et là, j’ai vraiment savouré.

  • Enfin, les nombreuses petites surprises qu’on peut trouver dans le livre comme des cartes à jouer, des lettres, et j’en passe. J’ai beaucoup aimé ces rajouts graphiques et chaque fois que je tombais sur l’un d’entre eux, j’étais généralement ravi.

En tout cas, cela me donne envie de poursuivre mon exploration concernant le travail littéraire de Guillaume Musso même si j’envisage furieusement de me pencher sur ceux de son frère. Fort heureusement, ma PAL est équipée pour. Me reste juste à trouver le temps de lire tout ça. En tout cas, si des personnes aimeraient se jeter sur un livre pour savoir ce qu’est capable un homme lorsqu’on lui donne une sacrée chance de revivre certaines choses, c’est peut-être le moment.

Note attribuée :

17 / 20.

Posté par Jaysher à 16:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

26 juin 2018

Acquisition du 26 juin 2018

CVT_Les-naufrages-Lodyssee-des-migrants-africains_1985

Posté par Jaysher à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juin 2018

Le rituel.

couv23461875

Auteur :

Adam Nevill.

Traducteur :

Benoît Domis.

Résumé :

Lorsque quatre copains de fac partent camper dans la nature sauvage scandinave, ils espèrent simplement échapper au quotidien et renouer des liens. Mais en quelques heures leur randonnée tourne au scénario de cauchemar. Perdus et affamés dans des bois inexplorés depuis des lustres, la situation leur échappe à une vitesse vertigineuse. Mises en scène macabres et sacrifices païens en l'honneur d'une créature millénaire : face à l'innomable, la folie guette ceux qui font désormais partie du Rituel...

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Emprunt à la bibliothèque municipale.

Mon avis après la lecture :

Ce livre est la preuve même que parfois, la patience et la persévérance peuvent s’avérer payantes. Néanmoins, il faut attendre la seconde partie de ce bouquin pour trouver un minimum d’intérêt à cette histoire. Certes, la première partie n’est pas trop mauvaise mais les longueurs présentes sont beaucoup trop longues et vraiment ennuyantes. D’ailleurs, ce détail sera sûrement l’un des nombreux points négatifs que je reproche à cet ensemble. Sinon, à certains passages, c’est un livre qu’il faut éviter de lire avant de se coucher car ensuite, l’imagination travaille un peu et si vous avez la malchance de vivre dans une maison ou un appartement qui travaille un peu, forcément, là… Vous êtes partis pour vous glisser dans un très mauvais sommeil.

Points négatifs :

  • Les longueurs présentes dans la première partie du livre. Beaucoup de chapitres consacrés à la description de la fameuse forêt scandinave dans laquelle les copains de fac ont élu domicile le temps de leurs vacances. Personnellement, s’il y a bien un endroit sur terre où jamais j’irai faire du camping, c’est bien dans une forêt. Bon après, je suis un pétochard de première, cela explique pas mal de choses.

  • Les disputes entre les quatre copains. Elles sont beaucoup trop nombreuses mais on se doute bien que tôt ou tard, elles vont jaillir. En réalité, et ce n’est que mon avis, j’estime que les descriptions de la forêt et les disputes multiples sont de futiles raisons pour remplir des pages. C’est dommage car je pense que si les interventions un tantinet surnaturelles auraient été beaucoup plus nombreuses, l’intérêt porté à cette première partie aurait été beaucoup plus grande.

Points positifs :

  • La taille aléatoire des chapitres : Des petits, des grands, bref, le bonheur.

  • La seconde partie qui mérite de relever furieusement le niveau du bouquin. Là, on ressent vraiment ce que j’aime trouver dans un thriller : de la tension, de la colère contre certaines injustices, de la compassion pour la victime, un cerveau en ébullition pour trouver la conclusion à venir du livre… Non, cette seconde partie est vraiment un pur régal.

  • La mythologie scandinave. Certes, je sais beaucoup de choses sur ces légendes mais mes connaissances doivent concernées uniquement la surface. Lorsqu’il s’agit de s’enfoncer un peu plus, je dois avouer que les créatures qui peuplent ces histoires sont très intéressantes et même si elles sont démoniaques, on se montre très curieux à cette possibilité de faire leur connaissance.

  • La bande présente dans la seconde partie. Ce sont vraiment de sacrés gros malades et on comprend très vite qu’elle n’est pas là pour aider ceux qui arrivent à sortir de la première « sélection ». Ainsi, on regarde les survivants d’une toute autre manière et on est à fond derrière eux.

  • La fin. Elle concerne la confrontation ultime et même si on ne sait pas grand-chose pour la suite, je l’estime suffisante. En tout cas, elle me conforte sur mes craintes au sujet des forêts la nuit et si jamais un pote me demande de l’accompagner dans ce type d’endroit histoire de s’amuser, il se verra essuyer un non catégorique.

En conclusion, à cause de sa grosse première partie, je ne sais pas si je vais conseillez à quelques personnes de s'aventurer sur cette lecture particulière. Néanmoins, grâce à sa seconde partie, c'est nettement plus Rock n'Roll et là, l'histoire prend vraiment toute sa saveur. C'est à vous de voir mais de mon côté, ce livre a été un joli plaisir.

Note attribuée :

15 / 20.

Posté par Jaysher à 17:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

16 juin 2018

Le mystère Henri Pick.

couv15895109

Auteur :

David Foenkinos.

Résumé :

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu'elle estime être un chef-d'oeuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l'écrivain et apprend qu'il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n'a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses... Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n'était qu'une machination ? Récit d'une enquête littéraire pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu'un roman peut bouleverser l'existence de ses lecteurs.

De quelle façon je me le suis procuré :

Emprunt à la bibliothèque municipale.

Mon avis après la lecture :

Ce livre a été une magnifique déception. A partir de maintenant, je vais devoir faire très attention aux recommandations des copines car j’aurais tendance à oublier que les filles adorent… la romance. Et ce bouquin en est chargé à mort. En écrivant le résumé pour la seconde fois, je n’ai pu m’empêcher de sourire tellement il induit en erreur. Bien sûr, je vais me faire un plaisir de parler de tout ça et j’aurais préféré me pencher sur un autre bouquin que celui-ci. En tout cas, super content de l’avoir terminé et ce livre ne sera pas la meilleure lecture de l’année, bien au contraire. Bref, je ne vais pas perdre de temps et je vais débuter mes fameuses listes de points.

Points négatifs :

  • Tout d’abord, trop de chapitres à la taille réduite. Je déteste ça mais lorsqu’ils représentent plus de la moitié du livre, ça va bien deux secondes…

  • Trop de notes de bas de pages. Déjà que le corps principal de ce livre n’était pas terrible, pas besoin d’en rajouter avec les notes.

  • La pauvreté d’expression et de vocabulaire de l’auteur. A deux reprises, il nous dépeint le quotidien d’un couple vieillissant et lors de ces évocations, David utilise la même expression pour nous décrire leur quotidien sexuel : Le mari aurait tendance à se livrer à cet exercice d’une manière mécanique. Une fois, pas de soucis mais deux fois… Sachant que la narration de ces deux couples sont assez rapprochées de l’une de l’autre, forcément…

  • Comme je le dis si bien, si ce livre avait été rédigé d’une toute autre manière, il serait passé de lecture contemporaine à un recueil de nouvelles romancées. Déjà, à la base, j’ai du mal lorsqu’une romance est présente dans un bouquin mais alors là, c’est la fête. Y en a partout et moi, ça me donne une envie de gerber.

  • La conclusion. Bizarrement, je l’ai senti venir dès la moitié du bouquin et une fois arrivé à la fin, ben mince, c’était ça. C’est dommage car j’avais commencé à ressentir une légère petite pression que je retrouve la plupart du temps dans mes thrillers mais une fois que les dernières pages se tournent, l’effet disparaît, laissant une légère sensation de déception au passage.

  • Je vais revenir à quelques mots du résumé qui m’ont fait sourire : Récit d’une enquête littéraire pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu’un roman peut bouleverser l’existence de ses lecteurs. Déjà… le suspens a été ressenti mais bon, pas très fort non plus hein. Heureusement qu’un mystère plane autour du bouquin et passe très vite au second plan, nous laissant un ensemble très mou. Une comédie pétillante … Ouais, ce livre a été une belle comédie à sa manière… Une belle arnaque aussi aurait parfaitement convenu. Pétillante… je n’ai pas senti cette sensation… Un roman peut bouleverser l’existence de ses lecteurs… Navré mais de ce côté là, je ne me suis pas senti aussi bouleversé que le raconte la belle promesse. En fait, si j’avais acheté ce bouquin, je l’aurais balancé par la fenêtre de colère. Ouais, un magnifique gâchis est le terme qui sied au mieux à ce livre.

  • La romance. Beaucoup trop présente à mon goût dans ce livre mais bon, avec cinq couples, on ne pouvait pas s’attendre à mieux.

Point positif :

  • J’en ai vu qu’un seul et encore… Madeleine, la femme de Pick. Au tout début, je l’ai trouvé attachante et vraiment adorable. Son humour était impeccable mais hélas, elle ne se fait plus très présente par la suite puisqu’elle laisse la place à cette romance à deux balles et lorsqu’elle refait son apparition, ce n’est plus qu’une simple petite vieille avec l’ennui qui va bien avec.

En conclusion, si vous n'avez rien d'autre à faire que de perdre du temps, penchez-vous sur ce livre et pour ceux et celles qui aiment la romance gerbante à toutes les pages, là encore, ce bouquin est pour vous.

Note attribuée :

13 / 20.

Posté par Jaysher à 16:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :