Les lectures et les critiques de Jaysher.

Bonjour à tous :)

12742328_802460239899105_7957024284001581140_n

J'ouvre ce nouveau blog afin d'aborder une passion que j'aime sincèrement : la lecture.

Jusqu'à présent, je n'ai jamais songé à le faire puisque l'idée ne m'avait même pas effleuré l'esprit jusqu'au jour où j'ai débarqué sur un site consacré à ce passe-temps vraiment plaisant. J'ai vu que beaucoup de ses membres y tenaient des blogs de ce type et je me suis dit qu'il serait sympa d'en faire tout autant. Du coup, je me lance^^

Sinon, pour me présenter vite fait, je me nomme Jaysher, lorsque je suis auteur, et Kah Rane lorsque je suis lecteur. Enfin, j'ai trente-six ans. 

Forcément, comme je vais poster ici mes toutes premières critiques au fur et à mesure de mes lectures, elles pourraient paraître gauches au tout début mais c'est comme l'écriture, ma plume ne demande qu'à s'améliorer donc, n'hésitez pas à me laisser des commentaires constructifs afin que je puisse me perfectionner.

En tout cas, et pour conclure, j'espère que vous saurez apprécier votre balade et je vous dis à très bientôt :)

Note du 25 décembre 2017 :

Avec Diabolic, j'effectuais ma dernière lecture de l'année et je suis tout de même content de marquer une toute petite pause. En effet, celle-ci cessera le premier janvier avec de nouveaux challenges que je ferais connaître à partir de demain et auxquels je vais participer. J'ai prévu de créer le mien mais je me dois encore de bosser tout ça correctement pour que tout soit prêt le moment voulu, en mars si possible :) En plus de ces challenges à rajouter sur mon blog, je songe également à apporter des modifications à mon blog ou du moins, créer des petites nouveautés. Comme mon blog a dépassé les mille visiteurs ( merci à vous d'ailleurs ^^) je vais devoir ouvrir une page fb comme je l'avais prévu. Pour ça, je dois juste trouver le courage nécessaire et bizarrement, je sens que ce n'est pas gagné xD Pour 2018, de nouvelles catégories risquent de voir le jour selon mes lectures et je vais devoir me prendre du temps pour songer au nouveau thème afin de fêter ses deux ans. 

Bannière Livraddict
Vous pouvez également me retrouver sur :
Mon profil sur Babelio.com

Posté par Jaysher à 11:38 - Commentaires [8] - Permalien [#]


17 juin 2019

Acquisition du 15 juin 2019.

couv559158

Posté par Jaysher à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2019

Finis les soucis !

IMG_0158

Auteur :

Alice James.

Traductrice :

Claire Lefebvre.

Résumé :

On a tous des soucis. Ce livre propose conseils et solutions pour gérer son stress et évacuer ses problèmes au quotidien en écrivant, en dessinant, en gribouillant et autres moyens.

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Partenariat Babelio.

Remerciements :

Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio grâce à qui le partenariat a pu se réaliser.

Ensuite, je tiens à remercier les éditions Usborne de m'avoir fait parvenir ce livre.

Mon avis après la lecture :

Sincèrement, j’achève la lecture de ce livre en étant agréablement surpris. Je vois ce petit bouquin comme une très belle parenthèse entre deux œuvres un peu plus sérieuses même si je suis pressé de retourner à ces dernières. D’ailleurs, c’est ce qui va se passer lorsque j’aurais terminé tout ce qui tourne autour de cette nouvelle chronique. Sincèrement, je ne suis pas quelqu’un de particulièrement stressé mais je dois reconnaître que les exercices présents dans ce livre sont très sympathiques. Ils sont parfaitement adaptés pour les enfants, ce qui est normal puisque ce bouquin leur est destiné. Toutefois, un adulte peut y trouver son compte et parfois, cela fait du bien de renouer avec le petit enfant qui se dissimule en nous. Très vite, j’ai compris et réalisé que ce partenariat était entre mes mains pour me faire le plus grand bien et il est vrai que j’aimerai me risquer un peu plus souvent sur ce type d’œuvre. Néanmoins, comme toutes mes lectures, celle-ci ne dérogera pas à la règle de mes listes. D’ailleurs, c’est parti.

Points négatifs :

  • Je regrette que la lecture ne soit pas plus présente dans ce livre. Il est vrai qu’après, on ne cherche pas trop à encombrer le cerveau des enfants mais tout de même.

  • Quelques exercices ne sont pas très bien expliqués. Devant certains, je ne savais pas trop comment m’y prendre et pour être sûr de ne faire aucun bêtise, j’ai décidé de ne pas y toucher.

  • Enfin, l’exercice censé être relaxant et que je déteste vraiment était présent : le coloriage. Toutefois, j’ai décidé de jouer le jeu et je me suis plié à ce devoir mais une fois que la double-page fut recouverte, j’étais bien content de passer à autre chose.

  • Mine de rien, j’avais hâte de terminer la découverte de ce livre car les lectures sérieuses me manquaient beaucoup.

Points positifs :

  • La multitude de jeux et d’exercices proposés au sein de ce livre. J’en connaissais certains mais sincèrement, me montrer comment faire un origami, par exemple, est une proposition qui a su me faire plaisir. Nette préférence également pour les pages sur lesquels étaient soumis des exercices d’écriture. Etant auteur amateur, je me suis régalé à les faire.

  • Deux exercices ont su attiser toute mon attention. Dans le premier, on me demandait de dessiner mon île idéale afin de m’y réfugier lorsque j’en ressentais le besoin… Le problème est que j’ai abandonné le dessin depuis plusieurs années et je ne ressens nulle envie d’y retourner. Toutefois, j’ai la chance de pouvoir toucher à l’écriture donc, au lieu de la dessiner, il se pourrait très bien que je transforme cet exercice en fiction originale fantastique dans les mois à suivre. Enfin, pour le second, je me devais d’écrire une histoire sur le lieu qui arrive à m’apaiser. Plusieurs choix m’étaient proposés et là encore, je sens que je suis parti pour une seconde fiction. Pour cette dernière, j’ignore dans quelle direction je vais partir mais je sens que cela va me faire du bien de rédiger tout ça.

En conclusion, ce livre est fait pour les enfants qui auraient tendance à stresser pour un rien. Enfin, les adultes peuvent s’amuser à faire certains exercices et il est clair que je vais recommander ce cahier à toute personne qui se risquera sur cette chronique.

 Note attribuée à cette lecture :

17 / 20.

Posté par Jaysher à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 juin 2019

L'impératrice Némésis, tome 1.

IMG_0103

Auteur :

Coralie Martin.

Résumé :

Les vampires sont des monstres suceurs de sang. Leur société est pleine de certitudes, d'arrogance et de stupidité archaïques. Et j'en fais partie.

Mais qu'importe d'appartenir à leur race, tant que cela me permet de détruire celui qui m'a rendue immortelle - celui qui a tué mon enfant, mon amant et pris ma liberté.

Mais mon objectif n'est pas du goût des Anciens. Ma tête est mise à prix. Paria, chassée et morte-vivante, je dois assouvir ma Némésis afin de vivre pleinement ma dernière fois...

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Achat auprès d'une amie.

Mon avis après la lecture :

Cela fait déjà un petit moment que ce livre reposait dans ma PAL et grâce à un challenge littéraire, j’ai pu le sortir afin de le lire. Si j’étais un véritable fan de bit-lit, j’aurais pu utiliser le terme dévorer mais sincèrement, ce livre s’est avéré être une petite sinécure dont je me serais assez bien passé. Au moins, cela confirme ce manque de motivation envers ce genre littéraire et désormais, il faudra vraiment s’accrocher pour me convaincre d’y retourner. Néanmoins, ce bouquin possède une seconde catégorie qui, elle, a su trouver grâce à mes yeux : la fantasy. Ben ouais, étant fan de nombreuses histoires se passant dans ces univers, il fallait bien que cette seconde facette sache me séduire convenablement. D’ailleurs, je regrette que les passages liés à ce genre ne soient pas plus nombreux. Enfin, de nombreux points négatifs ont su me faire grincer des dents plus d’une fois et d’ailleurs, il est temps pour moi de procéder à mes fameuses listes.

Points négatifs :

  • Le premier truc qui m’a littéralement sauté à la gueule et dont je me serais superbement bien passé, ce sont les deux scènes de sexe hétérosexuelle présentent dans ce livre. Autant la première fut brève et donc, ça pouvait passer. Autant la seconde… Presque un chapitre entier, bien décrite, non merci.

  • Forcément, qui dit bit-lit dit romance… et j’avais espéré ne pas en trouver dans celui-ci. Bien sûr, ma prière n’a pas été exaucé.

  • L’hypocrisie de l’héroïne. Madame souhaite se venger de son maître parce que ce dernier a su tuer son unique enfant en buvant son sang. Perso, si je cherche à venger sa mort, j’évite de faire la même chose avec tous les enfants qui lui tombent sous la main. Bref, les autres n’ont pas le droit de faire à mon enfant ce que je fais subir à ceux qui croisent ma route… Un peu trop facile pour moi.

  • Les répétitions. Elles sont tellement nombreuses et j’en avais marre de lire trente-six fois le même mot en si peu de phrases.

  • Il est bien de clamer haut et fort qu’on souhaite se venger de son maître à presque tous les débuts de chapitre. Le faire serait encore mieux. Mais non, madame a le temps de s’envoyer en l’air. Encore heureux qu’elle s’autorise à nous rappeler la raison de ses motivations de temps en temps car sur le moment, on en serait à se poser des questions.

  • Je n’aime pas trop lorsque les paragraphes sont courts au sein d’un même et unique chapitre. J’avais l’impression de ne pas du tout avancer dans la lecture.

  • La fin. Tout ça pour ça ? Sentiment d’une histoire bâclée et même s’il existe un deuxième tome, pas très chaud à l’idée de m’y risquer.

Points positifs :

  • La taille des chapitres.

  • Les parties consacrées à la fantasy. Je regrette qu’elles ne soient pas aussi multiples que celles au bit-lit mais lorsque j’avais le plaisir d’en lire, j’étais le plus heureux.

  • Fort heureusement, c’est un livre qui se lit très vite.

En conclusion, ouais ben c’est livre est une jolie perte de temps à mes yeux et je ne suis pas mécontent de l’avoir fini. Ce bouquin convient sûrement aux fans de bit-lit mais même là, je n’irai pas trop le conseiller.

Note attribuée à cette lecture :

12 / 20.

Posté par Jaysher à 15:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

07 juin 2019

Acquisitions du 5 juin 2019.

couv50277372

couv53175713

Posté par Jaysher à 10:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 juin 2019

Mon emprunt du 4 juin au 25 juin 2019.

couv29326085

Posté par Jaysher à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 juin 2019

#02 In my mailbox.

ob_547b79_boite-aux-lettres

Bonjour à tous :)

Deuxième numéro de cette nouvelle rubrique puisque j'ai reçu un nouveau partenariat il y a de cela deux jours. Il s'agit d'un livre-jeu, ce qui changera totalement de mes lectures habituelles et quelque chose me dit que ce bouquin me fera le plus grand bien.

51Oe+BoSaSL

Posté par Jaysher à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juin 2019

Les morsures de l'ombre.

IMG_0102 - Copie

Auteur :

Karine Giebel.

Résumé :

Une femme. Rousse. plutôt charmante.

Oui, il se souvient. Un peu...

Il l'a suivie chez elle... ils ont partagé un verre, il l'a prise dans ses bras... Ensuite, c'est le trou noir.

Quand il se réveille dans cette cave, derrière ces barreaux, il comprend que sa vie vient de basculer dans l'horreur.

Une femme le retient prisonnier. L'observe, le provoque, lui fait ma.

Rituel barbare, vengeance, dessein meurtrier, pure folie ?

Une seule certitude : un compte à rebours terrifiant s'est déclenché.

Combien de temps résistera-t-il aux morsures de l'ombre ?

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Achat Emmaüs.

Mon avis après la lecture :

A force de lire des commentaires élogieux au sujet des livres de Karine Giebel, je me suis dit qu’il serait bien que je me penche sur l’un de ses livres. Au bout de quelques mois, c’est désormais chose faite. Je comprends beaucoup mieux l’engouement qui se crée à chaque fois qu’un nouveau livre de sa plume voit le jour et même s’il me reste beaucoup d’histoires à découvrir, je sais déjà que je risque de me montrer très gourmand dans les mois ou années à venir. De plus, sachant que je sortais d’une histoire très calme, je me doutais bien qu’un thriller derrière tout ça allait attiser ma soif littéraire. En tout cas, même si j’ai passé un agréable moment, il y a quelques points qui nécessitent un retour de ma part.

Points négatifs :

  • Même si j’ai su apprécier cette histoire, je n’ai pas pu m’empêcher d’y lire deux petites longueurs.

  • Je regrette sincèrement que les meurtriers de cette histoire ne soient nullement inquiétés. Toutefois, cela aurait pu donner naissance à un tome II pour conclure ce récit de manière convenable à mes yeux. Cependant, comment faire pour repartir sur une suite tout aussi béton que ce premier tome ? Ayant pris le temps de consulter la jolie liste de livres publiés par l’autrice, j’ai très bien compris que cette dame n’est pas une adepte de cet exercice. Pourtant, avec son talent et ses idées, je suis presque prêt à mettre ma main au feu concernant ses capacités à délivrer une suite convenable.

Points positifs :

  • La taille aléatoire des chapitres.

  • Dès le début de l’histoire, nous ne perdons pas de temps. L’autrice veille à nous plonger directement dans le coeur de l’histoire, veillant à nous offrir quelques indices au fur et à mesure des chapitres.

  • Les tortures et leurs multitudes. Même si la geôlière tente de se montrer originale dans les différentes séances qu’elle propose à sa victime, j’ai regretté que ces moments ne soient pas aussi violents. Après, il faut dire que je suis un habitué des lectures assez hard donc, peut-être que le fait d’en lire une multitude peut avoir une certaine conséquence.

  • Lydia. Je dois reconnaître que cette femme est fortement intéressante par ces failles mais aussi sa folie. J’aurais aimé lire une fin un peu plus convenable la concernant même si au tout début de cette histoire, je l’ai prise rapidement en grippe.

  • Une phrase sur laquelle je suis tombé d’accord et qui m’a presque déclenché un fou rire car je pense de la même façon : Mieux qu’une armada de caméra de surveillance : une mamie postée derrière une fenêtre.

Point négatif lié à la maison d’édition « France Loisirs » :

  • Venant de leur part, je ne suis guère surpris. J’ai trouvé un mot coupé en deux parties et cette erreur m’a radicalement sauté à la gueule. J’ai beaucoup aimé ce « puis que »…

En conclusion, une première lecture de Karine Giebel qui m’a totalement séduit et qui me motive à poursuivre l’exploration de ses univers. D’ailleurs, c’est ce qui se passera pour ce mois de juin. En tout cas, si certains d’entre vous n’ont toujours pas pris le temps de le lire, une seule question : Qu’attendez-vous ?

Note attribuée à cette lecture :

18 / 20.

Posté par Jaysher à 15:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

01 juin 2019

#17 Bilan de lecture : Mai 2019.

livre-avec-les-pages-en-forme-de-coeur- - Copie

Bonjour à tous :)

Même si nous attaquons le mois de juin, je n'ai pas l'impression que le printemps arrive à s'imposer. Le temps ici est plutôt mitigé et surtout, il fait encore assez froid la nuit puisque les températures ici descendent sous la barre des 10°C. Dans un sens, cela ne me dérange pas trop puisque je ne suis pas du tout marié avec le soleil et encore moins avec la chaleur. Contrairement au mois d'avril, je suis de nouveau à quatre lectures pour ce mois et surtout, si je dois me baser sur mes statistiques, mon nombre de pages lues est le plus bas : 1 270 pages. Je vais tenter de me rattraper pour le mois de juin car mine de rien, je risque encore de ne pas atteindre les 20 000 pages que je me suis fixé à atteindre avant la fin de cette année. De suite, les quatre livres que j'ai lu ce mois :

1ere lecture :

couv58007068

 

Dernière Terre de Gabriel Feraud.

 

Une science-fiction et pas n'importe laquelle puisque cette lecture s'est effectuée sur une plateforme audio, en partenariat. Si j'ai accepté d'écouter cette histoire, c'est à cause d'un lecteur présent dont je suis particulièrement fan : Donald Reignoux. Inutile de dire de quelle façon je suis devenu fan de cet homme, il suffit pour ça de lire ma chronique au sujet de ce livre. Bien sûr, comme c'est un support audio, je n'avais aucune page à enregistrer et c'est aussi pour cette raison que mon nombre de pages se veut faible pour le mois de mai. En tout cas, beaucoup d'humour dans cette histoire, surtout grâce à la petite Sophie et mine de rien, j'ai su passer un bon moment en sa compagnie. Note attribuée à cette lecture : 16 / 20.

2e lecture :

couv10197491

 

La tueuse écarlate de Andréa Kohler.

Un fantastique que j'ai su apprécier à sa juste valeur. Pourtant, c'était très mal barré entre lui et moi. Au début de cette lecture, j'avais l'impression d'avoir attaqué un bit-lit ou du moins, une pâle copie. Très vite, nous faisons la connaissance de plusieurs créatures fantastiques et c'est à cause de ces apparitions que je me suis posé des questions. Toutefois, l'action arrive très vite et les nombreuses interrogations semées au début de ce livre ont trouvé des réponses, pour la plupart d'entre elles. En tout cas, lorsque la dernière page fut tournée, ma curiosité fut assez titillée pour tenter de me risquer sur le deuxième tome, lorsque celui-ci paraîtra. C'est une lecture que je recommande et j'espère de tout coeur que vous saurez passer un délicieux moment en sa compagnie. Note attribuée : 18 / 20.

3e lecture :

couv29186707

 

Pourquoi les méchants sont-ils méchants ? De Hervé Beauno.

Second partenariat de ce mois mais surtout, une lecture contemporaine. Ce que j'ai apprécié dans ce livre, c'est la multitude de petites histoires présentes, sachant qu'elles sont toutes reliées les unes aux autres. A la fin de ce bouquin, nous avons droit à quelques chapitres mettant en scène certains personnages rencontrés en cours de lecture et s'il y a bien un exercice que je sais apprécié, c'est bien celui-ci. Ainsi, j'ai pu découvrir ce qu'ils ont pu devenir même si l'évolution de quelques protagonistes était loin d'être enviable. En tout cas, c'est également un livre qui s'est avéré être une très jolie surprise à mes yeux, expliquant la note que je me suis permis de lui attribuer : 18 / 20.

4e lecture :

couv63558048

 

Les fils de la poussière de Arnaldur Indridason.

Enfin, un policier pour clôre ce mois de lecture. Ayant découvert la littérature nordique depuis quelques mois, je me suis dis qu'il serait bien d'y retourner, d'où le choix de ce livre mais surtout, de cet auteur. Toutefois, j'ai très vite déchanté lorsque j'ai attaqué sa lecture. En effet, même si les différents sujets menant à l'enquête ont su être très intéressant, je regrette l'absence d'action. Cela aurait tendance à donner un côté soporifique à cette histoire et je fus bien content de tourner sa dernière page afin de me pencher sur une oeuvre beaucoup plus dynamique. Au final, ce livre s'est vu attribuer la note suivante : 14 / 20.

Nombre de livres lus :

4.

Moyenne du mois de mai :

16.5 / 20.

Meilleures lectures :

La tueuse écarlate.

Pourquoi les méchants sont-ils méchants ?

Posté par Jaysher à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2019

Les fils de la poussière.

IMG_0059

Auteur :

Arnaldur Indridason.

Traducteur :

Eric Boury.

Résumé :

Daniel, quadragénaire interné dans un hôpital psychiatrique de Reykjavík, se jette par la fenêtre sous les yeux de son frère Palmi. Au même moment, un vieil enseignant, qui a eu Daniel comme élève dans les années 60, meurt dans l’incendie de sa maison. L’enquête est menée parallèlement par le frère de Daniel, libraire d’occasion, un tendre rongé par la culpabilité, et par une équipe de policiers parmi lesquels apparaît un certain Erlendur, aux côtés du premier de la classe Sigurdur Oli et d’Elinborg. Peu à peu, ils découvrent une triste histoire d’essais pharmaceutiques et génétiques menés sur une classe de cancres des bas quartiers, des gamins avec qui on peut tout se permettre.

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Emprunt à la bibliothèque municipale.

Mon avis après la lecture :

Jusqu’à présent, j’étais super content à l’idée d’être dans une excellente veine littéraire. J’enchaînais les lectures et à chaque fois, ces dernières s’en sortaient avec une bonne note, suivies de très près par des chroniques qui leur faisaient honneur. Au plus profond de moi, j’espérais que cette chance se prolonge mais malheureusement, toute bonne chose à une fin. C’est dommage car si je devais me montrer honnête, l’histoire de ce livre est très bonne et plutôt bien exploitée. D’ailleurs, c’est un récit qui est toujours d’actualité car son sujet principal reste encore dans le coeur de certaines conversations, surtout dans la sphère scientifique. En tout cas, si j’avais pu poursuivre mon chemin au lieu de me jeter sur ce livre, il est clair que je n’aurais pas perdu mon temps. Enfin, c’est un bouquin qu’on pourrait mettre à disposition au sein d’une maison de retraite. Vu le peu de rythme et d’action présents dans ce livre, ce n’est pas papy qui nous aurait fait une crise cardiaque à leur lecture.

Maintenant, passons à mes fameuses listes.

Points négatifs :

  • Comme précisé quelques lignes plus haut, cette histoire manque cruellement d’action, de rythme et forcément, je me suis un peu ennuyé à sa lecture. C’est d’ailleurs ce qui va expliquer la note que je compte attribuer à ce livre.

  • Bien sûr, si je me suis autant ennuyé, c’est parce que je me suis risqué sur un certain nombre de longueurs, défauts qui font leur apparition dès le début de cette histoire et auraient tendance à se prolonger jusqu’au coeur. C’est vraiment dommage.

  • Je déteste ce besoin qu’on les auteurs de répéter trente-six fois la même chose sur plusieurs chapitres d’affilés. Là encore, cela joue beaucoup sur ce sentiment d’ennui ressenti dès les premières pages.

  • Enfin, je me suis surpris à appeler ce livre « l’assommoir ». Je ne souhaitais qu’une seule chose, le terminer pour me jeter sur une histoire beaucoup plus passionnante.

  • La fin. Au moment où on s’attend que les coupables seront arrêtés, ben il ne se passe rien. Nous avons juste droit à un petit chapitre de conclusion et encore, le dénouement présenté dans celui-ci nous laisse sur notre faim.

Points positifs :

  • La taille aléatoire des chapitres.

  • Le sujet principal de cette histoire. Au tout début, nous sommes amenés dans une direction et on pense que cela va s’arrêter là. Néanmoins, grâce au résumé présent sur la quatrième de couverture, on sait qu’un autre sujet sera abordé, beaucoup plus grave. Et effectivement, c’est le cas. Là encore, on pourrait croire que cela n’ira pas plus loin mais là encore, surprise, le sujet est bien plus creusé qu’on pourrait le croire.

  • Le climat. On se doute bien qu’en Islande, ce n’est pas un soleil accablant qui règne en maître suprême. Par contre, du brouillard, du froid, de la glace, de la neige, bref, tout ce que j’aime font que j’attribue un point supplémentaire.

  • Enfin, et ce point mérite d’être souligné, pas une seule romance. Cela fait plaisir de voir qu’il existe beaucoup plus de livres qui font l’impasse sur ce choix. Un très grand merci à l’auteur.

En conclusion, je vais attendre un peu avant de me trouver le tome II pour continuer l’exploration des histoires de cette saga. Toutefois, si la suite se fait aussi molle, je ne pense pas que j’irai plus loin.

Posté par Jaysher à 16:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :