la-trilogie-de-braises-et-de-ronces,-tome-1---la-fille-de--braises-et-de-ronces-283810

Auteur :

Rae Carson

Résumé : 

Princesse d'Orovalle, Elisa est l'unique gardienne de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, Elisa a déçu les attentes de son peuple, qui ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée...

Le jour de ses seize ans, son père la marie à un souverain de vingt ans son aîné. Elisa commene alors une nouvelle existence loin des siens, dans un royaume de dunes menacé par un ennemi sanguinaire prêt à tout pour s'emparer de sa Pierre Sacrée.

Délaissée, humiliée, la princesse devra s'affirmer au milieu des intrigues de la cour, du grondement d'une guerre inévitable et des mirages de l'amour. Et accepter enfin d'être l'élue de son propre destin...

Mon avis après la lecture :

Ce livre faisait parti du lot que je me suis offert par le biais d'une amie, en guise de cadeau d'anniversaire. Je l'ai choisi en seconde lecture à cause de sa couverture que j'ai trouvé particulièrement jolie. Il faut dire que les lettres qui forment le titre sont en relief et le passage des doigts au-dessus de ces dernières est vraiment agréable. En tout cas, je n'ai nullement regretté mon choix et pour cause. D'habitude, dans les romans de fantasy, la plupart des princesses que nous y trouvons sont maigres, belles et donnent surtout l'impression d'être des top models sorties directement d'un catalogue de mode, afin de nous aider à comprendre les sentiments amoureux venant du héros principal. Cette fois, non seulement c'est la princesse qui est le personnage central de cette histoire et en plus, elle est obèse.

Ce premier tome est divisé en plusieurs parties et dans la première, nous faisons donc connaissance avec Elisa, son entourage et le cadre dans lequel elle évolue. Au tout début de cette lecture, je dois reconnaître que cette altesse avait plutôt le don de m'exaspérer un minimum à cause de sa gourmandise et de son comportement en général. A chaque fois qu'elle était contrariée, hop, elle se jetait sur la bouffe et il fallait voir ce qu'elle est capable de s'envoyer dans le gosier. Personnellement, j'ai un bon coup de fourchette et je sais me montrer très gourmand quand il faut mais sur ce coup là, je dois avouer que j'ai trouvé pire que moi xD

En ce qui concerne la seconde partie,  je reconnais facilement qu'elle est beaucoup plus remuante que la première. Le cadre change totalement ainsi que l'entourage de l'héroïne et même si, sur le moment, nous partons pour détester ceux qui font le voyage avec elle, on découvre plus tard, qu'on a apprit à les apprécier voir, à les adorer. L'endroit dans lequel se déroule cette partie de l'histoire est beaucoup moins séduisant que le premier, il est celui qui m'a le plus charmé. D'ailleurs, il faut croire que j'ai vraiment un souci en ce qui concerne les lieux qui prêtent davantage à une vie difficile ou à une existence en solitaire ( comme le mur de GoT qui constitue les chapitres que j'aime le plus au sujet de cette histoire ). Lors de cette partie, Elisa rencontre un jeune homme de son âge qui se montre véritablement charmant et si j'avais été à la place de cette princesse, il y aurait longtemps que j'aurais abîmé ce pauvre garçon xD

Nous apprenons également beaucoup d'informations au sujet du camp des ennemis et la métamorphose d'Elisa à ce moment est assez spectaculaire. Elle devient courageuse, limite un tantinet guerrière et ces nouvelles facettes de sa personnalité sont très appréciables, tranchant nettement avec les premiers, devenus handicapant pour la tournure de cette histoire. Au fur et à mesure de ma lecture, je me suis surpris à découvrir que j'étais derrière elle, à la soutenir tout en espérant que le bonheur croisera enfin son chemin.

En tout cas, j'ai vraiment apprécié ma lecture en général et même si cette histoire est à classer dans le type "romance", je dois reconnaître que les rares passages qui concernaient ce genre ne m'ont guère dérangé. Toutefois, l'auteur possède une plume assez cassante, ne s'attardant guère aux passages qui méritaient davantage de description, comme le décès d'une personne. Lorsque ce genre de passage survenait, je ressentais une petite déception. C'est ce qui explique aussi pourquoi ce livre n'est pas un coup de coeur même s'il aurait pu y figurer, si j'y avais trouvé satisfaction complète dans ma lecture.

Conclusion :

C'est une lecture que j'ai vraiment apprécié et à partir du moment que l'action entre en jeu, il est difficile de mettre le livre en pause. J'y ai ressenti de nombreux appels pour poursuivre et dès que j'aurais l'occasion de mettre la main sur le Tome II, je n'hésiterai pas une seule seconde et je suis sûr que je me ferais un plaisir d'avaler ses pages comme pour le tout premier.