41APEEBVVWL

Auteur :

Bernard Werber.

Résumé :

Pendant les quelques secondes nécessaires pour lire cette seule phrase vont naître sur terre quarante humains mais surtout sept cents millions de fourmis. Depuis plus de cent millions d'années avant nous, elles sont là, réparties en légions, en cités, en empires sur toute la surface du globe. Iles ont créé une civilisation parallèle, bâti de véritables royaumes, inventé les armes les plus sophistiquées, conçu tout un art de la guerre et de la cité que nous sommes loin d'égaler, maîtrisé une technologie stupéfiante. Elles ont leur propre Attila, Christophe Colomb, Jules César, Machiavel ou Léonard de Vinci. Le jour des fourmis approche. Le roman pas comme les autres nous dit pourquoi et nous plonge de manière saisissante dans un univers de crimes, de monstruosités, de guerres tel que nous n'en avons jamais connu. Au-delà de toute imagination. Il nous fait entrer dans le monde des infra¬terrestres. Attention où vous mettrez les pieds. Après avoir lu ce roman fascinant, vous risquez de ne plus regarder la réalité de la même manière.

Mon avis après la lecture :

On y était presque, enfin, je veux dire pour le coup de coeur hein. Il ne lui fallait pas grand chose mais j'ai tout de même ressenti une petite déception, engendrant une magnifique frustration par la même occasion mais j'y viendrais plus tard. D'ailleurs, je viens de découvrir que ce bouquin était classé dans le genre "Science-fiction", ce qui m'a grandement étonné. Je voulais tenter de m'y introduire par une lecture sympathique pour me faire un avis et avec celui-là, c'est bon, je suis client. J'aurais dû m'écouter bien plus tôt sincèrement car j'avais remarqué ce livre bien avant et je n'ai jamais osé me l'offrir. Maintenant que je suis abonné à la bibliothèque de ma ville, je n'ai pas hésité un seul intant et je ne regrette nullement ce choix. Bouquin lu en trois jours, cédant à des nombreux appels quand je le posais sur un coin de la table. Bref, un excellent moment avec ce livre et j'ai regretté de l'avoir terminé. Toutefois, il y a encore deux tomes derrière et j'espère qu'ils seront à la hauteur de ce premier.

Nous lisons donc deux histoires en une. D'un côté, nous suivons l'intrigue d'une famille humaine, mêlant la grand-mère, le fils, la femme de ce dernier, leur enfant et le chien... Ils héritent de la maison d'un oncle décédé récemment et disparu dans des circonstances mystérieuses. Néanmoins, celui qui se voit offrir cet appartement reçoit un message de la part de l'ancêtre disparu : ne va jamais à la cave. Hélas, étant un humain normalement constitué, il cède à sa curiosité et à partir de ce moment, il ne sera plus jamais le même et surtout, ne remontra jamais à la surface.

La deuxième histoire concerne l'histoire d'une fourmilière, du moins, de quelques fourmis. On assiste à des naissances, des amitiés, des trahisons, des meurtres et j'en passe. Bref, l'auteur a su rendre cette histoire très passionnantes, faisant de chacun de ces insectes, des héros à part entière envers qui l'attachement peut être ressenti, ce fut le cas avec moi. Lorsque l'une des fourmis principales disparaissait, j'étais en deuil total. Par ce biais, nous apprenons beaucoup de choses sur la vie de ces charmants insectes et j'ai su apprécier toutes les rencontres faite avec d'autres espèces animales, que ces dernières soient du monde des insectes ou non. Sincèrement, j'ai préféré cette histoire sachant que je suis un passionné du monde des fourmis. J'envisageais de me prendre une fourmilière pour fêter l'acquisition de mon nouvel appartement et grâce à cette lecture, c'est bon, je suis décidé, je vraiment m'en procurer une.

Malgré tout ça, j'y ai trouvé un petit point noir qui m'a bien chagriné : la découverte de ce qui se trouvait au bout de cette maudite cave. J'avais pensé, au fur et à mesure des disparitions, que la récompense à son extrémité méritait vraiment la chandelle et quand j'y suis arrivé, mais quelle déception. Bon, je peux comprendre les impressions des protagonistes et je les partage furieusement. Néanmoins, c'est la seule tâche au tableau alors que j'aurais voulu lire autre chose de bien plus passionnant. D'ailleurs, c'est bien à cause de ce détail que ce livre n' a pas été un coup de coeur car s'il n'y avait pas ce passage, il en faisait parti et pour un bon moment.

En conclusion :

J'ai vraiment aimé cette lecture malgré le dernier point. J'ai déjà emprunté le second tome et comme la bibliothèque sera fermée pour cause de vacances, j'aurais tout le temps pour le lire. D'ailleurs, je suis toujours sur "Rêves et cauchemars" de Stephen King et donc, vous savez déjà sur quoi parlera ma prochaine critique. Il ne reste plus qu'à vous dire à très bientôt :)

Mon avis sur les autres tomes de la série :

Tome 2 : Le jour des fourmis.