voisins-yamada_01

Auteur :

Hisaichi Ishii.

Résumé :

Nos voisins les Yamada... Une famille japonaise typique, défiant avec entrain ( plus que succès ) les petits tracas du quotidien. Entre boulot, cuisine, scolarité, retraite et relations humaines, leurs "aventures domestiques" épinglent avec mordant les travers d'une société où les codes n'existent que pour mieux être détournés. Suivez Matsuko, Takashi, Noboru, Nonoko et Shige au coeur d'un univers où l'humour se mêle à l'absurbe, pour éclairer différemment le Pays du Soleil levant.

De quelle façon je me le suis procuré :

Via un emprunt à la bibliothèque de ma ville.

Mon avis après la lecture :

Bon, je connaissais ce manga de nom et jusqu'à maintenant, je n'avais jamais eu l'occasion de mettre la main sur ces petites histoires. Le fait qu'elles soient réunies sous forme de recueil est fortement appréciable et je n'ai pas tardé à connaître le quotidien des personnages. Sincèrement, j'ai été agréablement surpris et je dois reconnaître que les blagues sont plutôt efficaces. Au fur et à mesure que j'avançais dans ma lecture, je me suis rendu compte que j'étais en train de m'attacher aux personnages. D'ailleurs, chacun est unique en son genre et c'est peut-être aussi ce qui contribue à son charme. Cette famille vit très modestement et cherche souvent un nouveau toit sous lequel vivre. Néanmoins, on ne peut pas dire que cette fratrie soit tombée sur un promoteur immobilier sérieux car ce dernier arrive toujours à leur dénicher des occasions vraiment discutables. Enfin, il me semble important de discuter de chacun des membres qui constituent cette famille.

  • Shige, la grand-mère. Celle-ci aime rappeler à de nombreuses reprises que le terrain sur lequel a été construit la maison est le sien. Elle est d'ailleurs le deuxième personnage que j'apprécie le plus.
  • Matsuko, la mère de famille et fille de Shige. Cette femme rencontre souvent des souçis lorsqu'il s'agit de faire la cuisine et parfois, son hésitation provoque des situations bien drôles.
  • Takashi, le père de famille et mari de Matsuko. Cet homme est un chef de bureau à qui ses employés lui donnent bien des problèmes et il est sûrement le personnage que j'aime le moins. Il a pour défaut d'être très tête en l'air et serait un tantinet paresseux.
  • Noboru, le fils aîné : Cet adolescent est un élève très flemmard. Il doit d'ailleurs tenir ce défaut de par son père et est souvent prit en modèle pour motiver Nonoko, sa petite soeur, à travailler davantage à l'école.
  • Nonoko, la fille cadette : Cette gamine est un enchantement même si elle possède quelques travers, comme mordre tout ce qui bouge dès que son estomac crie famine. 

Enfin, il arrive parfois que cette famille reçoit la visite de quelques cousins et bien sûr, cela engendre souvent quelques cocasseries.

Après le dressage de ces portraits, venons-en aux blagues. Certaines sont vraiment efficaces et je ne compte plus le nombre de fois où j'ai pu éclater de rire après avoir lu certaines d'entre elles. Pour d'autres, par contre, c'est un peu plus subtil. Parfois, j'avais l'impression que je devais être japonais ou résident de l'archipel pour savoir de quoi retournait leur conversation. Fort heureusement, des petites annotations sont présentes sur les pages et parfois, cela aide beaucoup à comprendre. A part le petit bêmol que j'ai cité, j'ai hâte de pouvoir me procurer le tome II pour poursuivre cette agréable lecture. D'ailleurs, je pense que ce volume aura la même fonction que le premier : me servir de lecture distractive dans le passage entre deux romans.

En conclusion :

Pour ceux et celles qui aiment l'humour, je pense que ce livre est fait pour vous. Comme je l'ai rédigé quelques lignes plus haut, certaines blagues sont vraiment tordantes et je trouve que les personnages sont réellement attachants. J'espère que cet avis demeurera toujours lorsque j'aurais lu le tome II^^