fedeylins,-tome-1---les-rives-du-monde-147839

Auteur :

Nadia Coste.

Résumé : 

Comme tous les fedeylins, petits êtres ailés vivant au bord d'une mare qui consitue leur monde, Cahyl éclot sur un nénuphar. Comme tous les fedeylins, il doit braver la noyade et de dangereux poissons avant d'atteindre le rivage. Comme tous les survivants de cette première épreuve, Cahyl se présente devant les Pères Fondateurs, avide de connaître la caste choisie pour lui et l'avenir tout tracé qui l'attend. Mais Cahyl est différent : il lui manque la marque qui le lierait à son destin. Son existence même fait trembler les bases de sa société et cela, tout le monde n'est pas prêt à l'accepter.

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Ma tante est une grande lectrice et sa voisine aussi. Cette dernière, lorsqu'elle ressent le besoin de faire de la place dans sa bibliothèque, se débarrasse de certaines oeuvres qui ne l'ont pas marqué et dans ce moment, elle se tourne vers ma tante. Comme celle-ci sait que j'aime lire, elle me cède certains bouquins parmi lesquels je fais ma sélection. Fedeylins appartenait à ce second tri et c'est de cette façon que j'ai pu me le procurer.

Mon avis après la lecture :

coup_de_coeur

Mon deuxième coup de coeur depuis l'ouverture de ce blog et j'ai achevé cette lecture avant-hier. D'ailleurs, il m'a fallut quatre jours pour le lire et lorsque j'ai prit connaissance du dernier mot de la dernière page, un manque s'est de suite manifesté. Du coup, j'envisage de me procurer le tome II lors de mes achats de Noël et quelque chose me dit que je vais être très heureux de retrouver mon petit Cahyl.

Bref, je suis toujours à mes débuts dans le domaine de la fantasy et je me suis montré très curieux suite à la connaissance du résumé de ce livre. De plus, la couverture m'a aidé dans ce choix car les lettres de son titre sont en relief et j'ai adoré passer mes doigts dessus à de nombreuses reprises. J'espère que les autres tomes réservent la même surprise.

En tout cas, dès les premières pages, nous ne perdons pas de temps à faire connaissance avec Cahyl, le personnage principal de cette histoire. D'ailleurs, l'auteur n'attend pas l'éclosion de sa bulle pour dresser un portrait de ce jeune fedeylin. Dès les premières secondes qui suivent son éclosion, il est soumit à une rude épreuve et effectue une rencontre qui aura beaucoup d'importance au fur et à mesure de sa croissance. Une fois l'obstacle franchit, le héros fait connaissance avec sa mère avant de faire celle de toute sa communauté. D'ailleurs, la façon dont vive les fedeylins me faisait penser à une hiérarchie qu'on peut trouver chez certains insectes comme les abeilles, les fourmis, etc...

Néanmoins, à défaut d'avoir des reines à la tête de cette communauté, nous y avons des pères, chargés de la fécondation des fameuses bulles, et des maîtres. A chaque chapitre, nous en apprenons un peu plus au sujet de cette vie au sein de ce groupe et sincèrement, leur existence m'a beaucoup plû même si certaines menaces existent. Ben oui, les fedeylins ne vivent pas avec une certaine sérennité puisqu'ils sont souvent inquiétés par des dangers qui reviennent sans cesse, comme les saisons. Et d'ailleurs, en parlant de ces dernières, la vie au sein de la communauté évolue à leur rythme et forcément, lorsque le froid arrive, ces petits habitants auraient tendance à se rapprocher des uns et des autres au grand dam de notre Cahyl.

Pourquoi ? Celui-ci est venu au monde avec deux particuliarités : L'absence de marque, qui joue un rôle important aux yeux de son peuple, et un don qui lui pose rapidement des soucis. D'ailleurs, je partage cette faculté avec ce personnage mais contrairement à lui, cette particuliarité "fonctionne" sous mon bon vouloir, sauf lorsque je suis à fleur de peau. Fort heureusement, il n'est pas aussi développé que le sien et fort heureusement d'ailleurs car j'aurais eu toutes les raisons du monde à nourrir des craintes à l'une de ses conclusions : la folie. Quand mon don s'est manifesté, j'ai fait comme Cahyl, j'ai veillé à garder une certaine distance avec les gens afin de pouvoir le comprendre mais surtout, l'accepter, l'adopter et le maîtriser.

Forcément, tout au long du livre, nous assistons à la croissance de Cahyl et à ses mésaventures jusqu'à ce qu'il devienne un adulte, tout en suivant les moeurs et les coutumes de son peuple. D'ailleurs, le bouquin se termine sur une série de questions qui provoquent pour ceux et celles qui ont aimé cette lecture, un intérêt à vouloir connaître la suite des histoires de notre petit fedeylin. Tout au long des pages, j'avais envie d'être un personnage à part entière dans son univers dans le seul but de pouvoir le protéger et lui offrir une amitié. J'assiste sur ce dernier mot car il tient une place très importante dans l'existence de ce petit être magique.

Enfin, pour conclure, l'auteur s'est amusée à offrir un vocabulaire propre à sa communauté et au tout début, j'ai cru qu'il s'agissait de coquille alors que non. J'en profite également une amie lectrice pour m'avoir éclairé sur ce point car les questions suite à la lecture de ces mots me perturbait beaucoup.

En conclusion :

Bon, c'est un coup de coeur et donc, je pourrais discuter de ce bouquin des heures entières tellement j'ai été séduit. Encore une fois, j'avais tellement envie qu'il n'arrive rien à Cahyl qu'à force d'avancer dans ma lecture, je lui souhaitais tout le bonheur du monde. Si certaines personnes passant par ici s'interrogent sur le fait de se glisser dans l'univers de la fantasy, je leur recommande fortement de commencer par cette oeuvre. Elle est séduisante mais surtout, ce tome n'est pas très gros et c'est le seul élément négatif que je pourrais lui repprocher. Toutefois, j'ai vu que la série continuait et j'espère que l'auteur planche déjà sur un cinquième volume. Sinon, je monte jusqu'à chez elle et ensemble, nous écrirons un semblant de "Misery". Pas sûr que madame Coste saura apprécier^^