Franck-Thilliez-Lanneau-de-Moebius

Auteur :

Franck Thilliez.

Résumé :

Lamorlaye, Oise.

Vous rêvez. Vous vous voyez courir dans votre maison, les mains en sang. La police vous recherche pour le meurtre d'une gamine que vous ne connaissez pas. Vous vous réveillez. Et vous comprenez que ces rêves sont votre futur. Vous, dans quelques jours...

Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis.

Le corps mutilé d'une femme, enduit de vinaigre. Il semble avoir fait l'objet d'un rituel bien précis. Pour Victor Marchal, jeune lieutenant de police tout juste sorti de l'école, la descente aux enfers commence.

Aucune relation entre ces deux histoires, a priori. Et pourtant...

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Emprunt à la bibliothèque.

Mon avis après la lecture :

Bon, cette histoire ne sera pas un coup de coeur mais une chose est sûre, elle n'en était pas loin.

J'ai relevé trois petits points négatifs qui m'ont un peu ennuyé et dont je parlerais plus tard mais sincèrement, j'ai vraiment apprécié ce thriller et son côté policier n'a rien gâché à mon plaisir. Ce volume regorge toutefois d'un certain nombre de personnages plutôt bien travaillé, surtout en ce qui concerne les deux personnages principaux : Stéphane et Victor. L'enquête menée est fortement intéressante puisqu'elle évolue dans l'univers des monstres, apportant un petit côté glauque à l'ensemble. Autre point que j'ai beaucoup aimé : Les rêves prémonitoires de Stéphane. Cet homme a beaucoup de mal à les gérer et même s'il fait tout pour les empêcher de se réaliser, certains de ses efforts ne se voient pas, hélas, récompensés selon ses attentes.

Toutefois, il est vrai que le personnage de Stéphane fait un peu peur car cet homme frise à de nombreuses reprises la folie et par moment, on peut clairement comprendre les réactions de sa femme ou celles des personnages qui ont le malheur, ou la chance, de le croiser.

En ce qui concerne Victor, j'admire sa patience car vu les collègues qu'il se tape sur son lieu de travail, il y aurait longtemps que j'aurais ouvert ma bouche avant de tout plaquer. D'ailleurs, son amitié avec Stéphane ne s'est pas faite dans la plus grande facilité mais peu à peu, sa confiance envers ce dernier se veut sans faille et fort heureusement.

Maintenant, je vais parler des points négatifs que j'ai relevé.

Premièrement, j'ai senti quelques longueurs et hélas, mon esprit s'est évadé lors de ces moments. Forcément, cela à un peu gâché ma lecture mais encore une fois, l'histoire fut vraiment intéressante.

Deuxièmement, la fin que je trouve un peu bâclée. J'aurais voulu une fin beaucoup plus heureuse pour Stéphane car malgré tout, je pense qu'il méritait d'être heureux. De plus, savoir que le second personnage principal, à la fin de cette histoire, marche sur les traces du premier, voilà. On ne peut pas dire que cela soit super original.

Enfin, la logique des indices. Bon, je ne suis pas policier mais j'ai la chance d'avoir une capacité d'analyse rapide et je l'a fait très souvent fonctionner. Certains indices me paraissaient beaucoup trop évident et à la place des deux protagonistes, il y aurait longtemps que je me serais lancé à la recherche d'autres évidences au lieu d'attendre comme ils ont su le faire. Lorsque les deux héros décident de se bouger le train, cela s'opère à plusieurs chapitres plus loin et à mes yeux, j'estime que la perte de temps pour résoudre cette enquête fut inestimable. Par contre, en ce qui concerne le coupable, je ne pensais pas que c'était cette personne. Néanmoins, sa révélation ne me fut ni chaud ni froid car je m'attendais à voir dans ce rôle, un autre individu de l'histoire et les raisons de ses motivations ne m'ont guère convaincu.

En fait, c'est la fin qui ternit l'ensemble mais sinon, pour moi, cette histoire reste vraiment intéressante.

En conclusion :

Histoire qui mérite d'être lu dans son ensemble malgré une fin un peu bâclée. Par contre, j'apprécie de plus en plus la plume de Thilliez ainsi que ses univers et je sais par avance que je vais continuer mon exploration en ce qui concerne l'ensemble de son travail.