divergente-tome-1

Auteur :

Véronica Roth.

Résumé : 

Cinq destins. Un seul choix.

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. A 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant.

Elle est divergente.

Ce secret pour la sauver... ou la tuer.

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Emprunt à la bibliothèque.

Mon avis après la lecture :

Ben franchement, agréablement surpris.

Vu le succès populaire que rencontre ce livre, j'avais peur de me risquer sur une lecture qui allait me laisser sur ma faim, comme le cas s'est présenté après avoir prit connaissance du contenu de « In the after ». A la fin de ma lecture, je peux attester que je suis réellement fan de l'histoire de Tris et j'espère que la suite de ses aventures soit toute aussi intéressante.

Au tout début, je trouvais que cela débutait d'une façon plutôt molle et rapidement, mes dents se mirent à grincer. Il faut dire aussi que le décor doit s'installer pour aider le lecteur à s'imaginer le monde dans lequel évolue l'héroïne principale mais surtout, les lois qui régissent son univers. C'est un environnement un peu spécial mais bon, il faut s'attendre à tout lorsque le livre tenu en main est une dystopie.

Après les tests de sélections, l'action arrive très vite et cette histoire a su m'interpeller comme j'aime l'être : Vengeance, trahison, amitié, haine… En clair, une pléiade d'émotions que j'aime retrouver dans un livre. Ainsi, je me sens véritablement interpellé et forcément, je suis derrière l'héroine pour l'encourager à cent pour cent, quitte à désirer prendre sa place pour régler certaines situations d'une manière totalement radicale. Faut dire aussi que je ne suis pas très tendre.

En tout cas, je ressens le besoin de préciser que cette histoire ne sera pas un coup de coeur mais la note que je lui ai attribué s'en rapproche tout de même. Deux petits points négatifs ont su ternir la belle image que j'étais en train de me faire de cette oeuvre mais à bien y réfléchir, cela ressemble davantage à du chipotage plutôt qu'autre chose.

En premier lieu, c'est l'édition du livre qui m'a vraiment énervé. En effet, des accents et des signes de ponctuation brillent par leur absence et parfois, cela gâche la lecture. Toutefois, ce n'est pas la faute de l'histoire en elle-même mais bien celle de la maison d'édition qui n'a pas su vérifier la qualité de son travail. Dommage.

Enfin, et c'est là où mon sentiment de chipoteur risque d'être ressenti, c'est au sujet d'un thème dont je ne suis pas fan : la romance. Ben oui, le personnage principal de cette histoire est une jeune femme et forcément, il fallait bien mettre un garçon haut en couleur pour être sûr qu'elle puisse en tomber amoureuse. Et dans un sens, si j'avais été à la place de Tris, je pense que j'aurais agit de la même façon. Son Quatre, ben j'aurais apprécié qu'il me coince contre un mur pour me voler un baiser ou me toucher comme il s'est permis de le faire avec la jeune demoiselle et du coup, il est très vite devenu l'un des personnages que j'apprécie le plus dans cette histoire.

Par contre, dommage que les passages avec Tori soient aussi rares car j'aurais aimé faire davantage sa connaissance et je suis sûr que je l'aurais aimé au même titre que Tris et Quatre.

A la fin de toutes ces lignes, je me suis posé une question et je pense que certains lecteurs l'ont fait également : Quelle faction aurait été faite pour moi ? La première qui m'a traversé l'esprit est celle des Erudits mais je dois avouer que les Fraternels me parlent beaucoup. Je me sens également proche de la vie que mène les Altruistes mais par contre, les Audacieux, très peu pour moi. Bref, peut-être aurais-je été un Divergent mais à partir du moment où je me permets de faire une croix sur l'une des factions, je crois que mon appartenance n'aurait fait aucun doute.

En conclusion :

Si vous avez encore des hésitations à foncer sur cette lecture, je vous conseille vivement de dépasser vos doutes pour foncer. Cette histoire est terrible !