couv9839467

Auteur :

Richard Paul Evans.

Résumé :

Après avoir échappé aux griffes de la société Elgen, Michael Vey convoque l'électroclan au grand complet. Aidé d'Ostin et de Taylor, il est déterminé à arrêter le Dr Hatch coûte que coûte.

Jusqu'à ce qu'Ostin découvre sur internet que des rats "électriques" ont détruit un village du Pérou... Aidés par un mystérieux allié dont ils ne connaissent que la voix, l'électroclan s'envole pour la jungle sud-américaine où les attendent de nouveaux ennemis, plus puissants que jamais...

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Emprunt à la bibliothèque municipale.

Mon avis après la lecture :

Qu’est-ce que j’ai été content de retrouver mon petit Michael même si dans ce volume, je l’ai trouvé beaucoup moins séduisant que dans le premier tome. L’effet de surprise étant passé, j’ai dû en être victime, je pense.

Bref, même si l’histoire a continué à me plaire dans son ensemble, je ne peux m’empêcher d’émettre une petite constructive contre l’éditeur et non contre l’auteur. En effet, quelques erreurs d’impression m’ont posé souci et je commence à me demander si les maisons d’éditions ne sont plus capable de faire correctement leur boulot… C’est tellement triste à constater…

Sinon, pour revenir à l’histoire, j’ai ressenti une petite pointe de déception et j’avais peur que celle-ci ne me quitte pas au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture. Pour une fois, j’avais faux sur toute la ligne et cela m’a rassuré. En effet, lorsque l’électroclan s’est glissé dans la centrale où était retenue captive la mère de Michael, j’estimais que le retour était beaucoup trop facile à mon goût. Un peu d’action mais pas trop alors que j’attendais qu’une seule chose : que ça bouge comme j’aime. Au moment où j’envisageais de sanctionner ce détail, la quatrième et dernière partie du livre m’a fait grandement plaisir. Cette fois, l’action s’est fait plus intense même si elle a eu lieu dans la partie la plus minime du livre. Pas grave, j’ai su m’en contenter et je suis très content de constater que le clan de Michael se voit agrandir d’un nouveau membre. J’ai hâte d’en savoir plus sur lui mais surtout, sur ses capacités. D'ailleurs, cela me fait penser que l’équipe ennemie se réduit de plus en plus mais forcément, ce sont les éléments les plus puissants qui sont conservés. C’est normal dans un sens et cela peut annoncer que de bonnes choses pour la suite.

Par contre, ce tome s’achève sur un petit suspens qui ne me déplaît pas même si j’aurais voulu en savoir plus sur cette fameuse aide dont on parle dans le résumé. En effet, cette dernière est intervenue à de nombreuses reprises mais son identité reste toujours un mystère. Est-ce que les réponses attendues seront apportées dans le tome suivant ? Le meilleur moyen de le savoir est de l’emprunter comme les deux premiers mais pour le moment, j’ai une petite saga en cours de lecture que je souhaite achever, même si j’y vais à reculons. Du coup, pour savoir de quoi il retourne, je vais devoir patienter plusieurs semaines.

En tout cas, j’aime toujours autant cette histoire et je pense m’offrir la collection une fois que j’aurais terminé de lire celle-ci. Elle a sa place dans ma bibliothèque et je compte bien la relire une dernière fois pour être sûr d’avoir tout saisi correctement.

Enfin, pour conclure cette chronique, je nourris une ultime interrogation et le Dr Hatch y est pour beaucoup. Dans le premier tome, il s’est amusé à dire à notre héros que cinq enfants électriques sont morts. Toutefois, l’un d’entre eux s’est pointé dans le tome II et du coup, je me demande si les quatre autres ne sont toujours pas vivants. Là encore, pour connaître le fin mot de cette histoire, je n’ai pas d’autres choix et ma curiosité est doublement attisée.

En conclusion :

Un très bon bouquin et j'ai hâte de lire la suite. Si vous cherchez une histoire plutôt sympa riche en action, celle-ci est faite pour vous ^_^