couv73483314

Auteur :

Jean-Claude Mourlevat.

Résumé :

Tout commence sur une route de campagne... Après avoir reçu un message de sa soeur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et... passe de "l'autre côté". Elle se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépouvu d'humanité, mais où elle rencontrera cependant des alliés inoubliables. Pour arracher sa soeur à ce monde terrifiant, Anne ira jusqu'au bout, au péril de sa vie. Et se découvrira elle-même : Terrienne.

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Emprunt à la bibliothèque municipale.

Mon avis après la lecture :

Cette histoire est *__________*

Ce n'est pas un coup de coeur mais la note que je lui ai attribué s'en rapproche dangereusement. C'est ça que j'aime dans la littéraire jeunesse. On peut y trouver de belles bouses et parfois, on arrive à mettre la main sur une véritable pépite.

Pour ce livre, il est à ranger dans la catégorie « pépite ». Je regrette d’ailleurs que cette histoire ne s’est pas vue offrir une belle publicité car sincèrement, cela aurait été mérité.

Bref, c’est donc l’histoire d’Anne, 17 ans, qui recherche sa sœur disparue depuis un an, Gabrielle. Dès le début, cette adolescente sait où se trouve sa sœur et n’hésite pas à se rendre dans le monde où elle est retenue captive. Toutefois, l’univers dans lequel elle évolue se révèle très vite fort étrange et notre héroïne va devoir se montrer vigilante si elle ne veut pas y perdre la vie. D’ailleurs, elle y entre à de nombreuses reprises et la dernière fois, c’est en compagnie d’un vieil écrivain. Ce dernier est dans l’attente de la publication de son nouveau roman qu’il estime particulièrement mauvais. Ensemble, ils vont tenter de retrouver la prisonnière et sur le chemin, ils ne cesseront de faire des rencontres, qu’elles soient magnifiques ou au contraire, dangereuses.

Si ce livre n’est pas un coup de coeur, c’est à cause d’un petit détail qui m’a chagriné. Bon, j’avoue que ce n’est qu’une question de style et à l’instant même où je rédige ces lignes, je suis partagé à vouloir le classer dans mes favoris. En tout cas, si je suis amené à le croiser dans une brocante ou une bourse aux livres, je ferais de mon mieux pour me l’approprier et lui offrir une belle place dans l’une de mes deux bibliothèques. Ce fameux point négatif, ce sont les répétitions. L’auteur ne se prend même pas la peine d’utiliser des synonymes dans certaines phrases et c’est fort regrettable. Pour le reste, rien à dire.

Bon, comme je me suis permis de rédiger la petite bête noire qui m’a posé souci, je vais en faire de même pour les points que j’estime positif :

  • Tout d’abord, l’univers parallèle dans lequel évolue Anne. Les règles sont simples et pourtant, chaque seconde d’inattention peut lui coûter la vie.

  • Les personnages qui restent attachant. Je regrette la disparition de deux d’entre eux même si celle du second m’a plus marqué que la première. Ce personnage était plutôt innocent et cherchait à tout faire pour plaire à son ami, quitte à sacrifier sa propre existence.

  • La fin, que j’ai trouvé satisfaisante. Les larmes me sont montées et si l’auteur s’était attardé sur la description d’un certain moment, je pense que je n’aurais pas pu résister davantage.

En tout cas, je ne regrette pas du tout d’avoir jeté mon dévolu sur cette histoire même si à la lecture du résumé, je m’attendais à quelque chose de bien plus ennuyeux. Une chose est sûre, s’il y a bien un bouquin que je vais vous recommander chaudement cette année, c’est bien celui-ci. Pourtant, je sais que je compte pas mal de coup de coeur au cours de ces douze derniers mois mais ce livre a été si discret à sa sortie qu’il mérite qu’on s’y attarde. Si certaines personnes qui passent sur mon blog envisagent de le lire suite à cette chronique, n’hésitez pas à me faire partager vos impressions. J’espère seulement que vous serez d’accord sur le fait que ce livre est un vrai chef d’oeuvre.

Note attribuée à cette lecture :

19 / 20.