couv50934495

Auteur :

James Patterson.

Traducteur :

Philippe R.Hupp

Résumé :

Deux tueurs sèment la terreur. A Los Angeles, "Gentleman" ne laisse derrière lui ni indices ni témoins, juste un sanglant sillage de corps sauvagement mutilés et un délicat bouquet de pivoines roses et blanches.

En Caroline du Nord, "Casanova" pourrait prétendre rivaliser avec lui, sinon qu'il préfère distiller la mort goutte à goutte en veillant ses victimes jusqu'à l'ultime soubresaut dans la prison qu'il a construire pour elles au coeur des sombres forêts.

Quel lien pervers unit ces deux monstres ? Et quel est l'enjeu de cette course à l'horreur ?

Pour le découvrir, Alex Cross, un flic armé d'un doctorat en psychologie, n'hésite pas à descendre au coeur des ténèbres humaines...

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Bourse aux livres organisée dans ma ville de résidence, 2017.

Mon avis après la lecture :

Ce tome II est bien meilleur que le premier. Ici, l’histoire est rondement menée et pour mon plus grand bonheur, il n’y avait pas qu’un seul tueur mais deux. Bien sûr, en tant que lecteur de thriller, je m’attendais à ce que l’un d’entre eux soit particulièrement perturbé mais pour mon plus grand bonheur, l’autre aussi était concerné. Par contre, même si j’ai vraiment apprécié cette lecture, je n’ai pu m’empêcher de grimacer à la lecture de certains éléments et via cette chronique, je vais procéder à un léger petit changement. Désormais, pour accompagner mes fameuses listes de points, une nouvelle va voir le jour selon mes besoins.

Point négatif :

  • La romance qui a su pointer le bout de son nez vers le milieu et qui a duré jusqu’à la fin du livre, même si elle est souvent restée en fond d’histoire. Alex Cross, le personnage principal, se plaît à dire qu’il ne souhaite pas tomber amoureux car toujours en train de faire le deuil de sa femme mais surtout, en train de se remettre de cette histoire qu’il a vécu dans le premier tome. Néanmoins, dans ce volume, notre homme succombe aux charmes féminins. Pour quelqu’un qui se plaît à dire qu’il ne se sent pas prêt, dès qu’une occasion se présente, il n’hésite pas. Bref, quand on n’est pas capable de se tenir à ses résolutions, on évite de se faire passer pour quelqu’un d’autre.

Points positifs :

  • La taille des chapitres. Elle était aléatoire et j’aime beaucoup ce rythme.

  • Les deux tueurs. Ils sont cinglés mais délicieux à souhait. J’espère que les prochains qui se planquent dans les autres tomes de cette saga seront de la même trempe, voir pire.

  • Le dernier coupable. J’étais en train de me faire une sacrée liste mentale des suspects et jusqu’à la fin, je ne l’ai pas vu venir. Forcément, lorsque l’auteur arrive à me surprendre sur un tel détail, je me dois d’être reconnaissant, ce que je tente de faire via ce point positif.

Point négatif lié au traducteur et à la maison d’édition :

  • C’est avec cette chronique que je tente d’innover via ces quelques lignes supplémentaires. Ayant un peu marre de certaines erreurs de traduction et du sérieux de certaines maisons d’édition, j’ai décidé de pointer du doigt l’élément qui m’a fortement agacé. Dans ce livre, il faut savoir que certains chapitres sont rédigés de deux façons : soit à la première personne du singulier lorsqu’ils sont racontés par Alex Cross, soit à la troisième personne, toujours au singulier. Dans l’un de ces chapitres, je suis tombé sur une petite phrase rédigée à la première personne alors que l’ensemble était à la troisième. Donc, manque de sérieux du traducteur mais aussi de la maison d’édition Pocket.

 

En tout cas, j’ai passé un excellent moment de lecture malgré les quelques points négatifs que j’ai su déceler et désormais, je suis vraiment motivé à l’idée de me jeter sur le troisième III de cette saga. D’ailleurs, cette dernière débutera à la fin du mois.

Note attribuée à cette lecture :

18 / 20.