IMG_0103

Auteur :

Coralie Martin.

Résumé :

Les vampires sont des monstres suceurs de sang. Leur société est pleine de certitudes, d'arrogance et de stupidité archaïques. Et j'en fais partie.

Mais qu'importe d'appartenir à leur race, tant que cela me permet de détruire celui qui m'a rendue immortelle - celui qui a tué mon enfant, mon amant et pris ma liberté.

Mais mon objectif n'est pas du goût des Anciens. Ma tête est mise à prix. Paria, chassée et morte-vivante, je dois assouvir ma Némésis afin de vivre pleinement ma dernière fois...

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Achat auprès d'une amie.

Mon avis après la lecture :

Cela fait déjà un petit moment que ce livre reposait dans ma PAL et grâce à un challenge littéraire, j’ai pu le sortir afin de le lire. Si j’étais un véritable fan de bit-lit, j’aurais pu utiliser le terme dévorer mais sincèrement, ce livre s’est avéré être une petite sinécure dont je me serais assez bien passé. Au moins, cela confirme ce manque de motivation envers ce genre littéraire et désormais, il faudra vraiment s’accrocher pour me convaincre d’y retourner. Néanmoins, ce bouquin possède une seconde catégorie qui, elle, a su trouver grâce à mes yeux : la fantasy. Ben ouais, étant fan de nombreuses histoires se passant dans ces univers, il fallait bien que cette seconde facette sache me séduire convenablement. D’ailleurs, je regrette que les passages liés à ce genre ne soient pas plus nombreux. Enfin, de nombreux points négatifs ont su me faire grincer des dents plus d’une fois et d’ailleurs, il est temps pour moi de procéder à mes fameuses listes.

Points négatifs :

  • Le premier truc qui m’a littéralement sauté à la gueule et dont je me serais superbement bien passé, ce sont les deux scènes de sexe hétérosexuelle présentent dans ce livre. Autant la première fut brève et donc, ça pouvait passer. Autant la seconde… Presque un chapitre entier, bien décrite, non merci.

  • Forcément, qui dit bit-lit dit romance… et j’avais espéré ne pas en trouver dans celui-ci. Bien sûr, ma prière n’a pas été exaucé.

  • L’hypocrisie de l’héroïne. Madame souhaite se venger de son maître parce que ce dernier a su tuer son unique enfant en buvant son sang. Perso, si je cherche à venger sa mort, j’évite de faire la même chose avec tous les enfants qui lui tombent sous la main. Bref, les autres n’ont pas le droit de faire à mon enfant ce que je fais subir à ceux qui croisent ma route… Un peu trop facile pour moi.

  • Les répétitions. Elles sont tellement nombreuses et j’en avais marre de lire trente-six fois le même mot en si peu de phrases.

  • Il est bien de clamer haut et fort qu’on souhaite se venger de son maître à presque tous les débuts de chapitre. Le faire serait encore mieux. Mais non, madame a le temps de s’envoyer en l’air. Encore heureux qu’elle s’autorise à nous rappeler la raison de ses motivations de temps en temps car sur le moment, on en serait à se poser des questions.

  • Je n’aime pas trop lorsque les paragraphes sont courts au sein d’un même et unique chapitre. J’avais l’impression de ne pas du tout avancer dans la lecture.

  • La fin. Tout ça pour ça ? Sentiment d’une histoire bâclée et même s’il existe un deuxième tome, pas très chaud à l’idée de m’y risquer.

Points positifs :

  • La taille des chapitres.

  • Les parties consacrées à la fantasy. Je regrette qu’elles ne soient pas aussi multiples que celles au bit-lit mais lorsque j’avais le plaisir d’en lire, j’étais le plus heureux.

  • Fort heureusement, c’est un livre qui se lit très vite.

En conclusion, ouais ben c’est livre est une jolie perte de temps à mes yeux et je ne suis pas mécontent de l’avoir fini. Ce bouquin convient sûrement aux fans de bit-lit mais même là, je n’irai pas trop le conseiller.

Note attribuée à cette lecture :

12 / 20.