USAZomB1second_draft

Auteur :

Darren Shan.

Résumé :

B. Smith, élève d'un collège londonien, mène une vie quelque peu chaotique avec ses potes, sa mère et son père... raciste déclaré et fier de l'être. Pour éviter les disputes qui dégénèrent trop souvent, B. se range à ses points de vue radicaux et accumule les provocations et les bagarres.

Seulement voilà, une invasion zombie de grande envergure va remettre en question toutes ses certitudes. Entre son parcours de cancre, la violence de son père et l'irruption des morts-vivants dans les couloirs de son bahut, B. va devoir s'endurcir et faire des choix importants pour sa survie.

Lorsque la fin du monde est proche, les monstres sont-ils vraiment ceux que l'on croit ?

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Achat de Noël.

Mon avis après la lecture :

Je sens que mon avis sera mitigé à cause de cette lecture.

Le contenu de ce livre m'aura pas mal dérangé sur plusieurs points et comme j'ai le malheur de beaucoup m'y connaître en zombies, mon opinion sera objectif. D'ailleurs, j'attends de terminer la rédaction de cette critique littéraire pour donner ma note finale et d'avance, je sais que je vais me faire plaisir sur la fiche lecture de ce bouquin. En effet, une lectrice s'est permise de spoiler et je sais que je vais lui laisser un petit commentaire qui j'espère, aura le don de la faire réfléchir car pour la prochaine fois, je serais beaucoup moins tendre.

Bref, on va revenir sur le vif du sujet et je vais lister tous les points négatifs de cette histoire. Cependant, je vais débuter par un point que j'ai trouvé positif et qui aurait pu ouvrir un maximum de possibilités, le personnage principal, B.

Cet adolescent vit chez ses parents dont le père est un membre d'un groupuscule et n'est pas du tout tendre avec ceux et celles qui ont le malheur de le côtoyer. En effet, monsieur a la main lourde avec sa femme mais aussi avec sa progéniture. De plus, il est d'un racisme qui aurait eu tendance à me révulser car cette fermeture d'esprit ( que je considère plus ce trait de caractère comme de la connerie humaine ) est l'un de mes combats. Donc, un livre où le racisme est omniprésent, non merci. Par contre, là où j'estime que cela peut devenir intéressant, c'est de savoir si son enfant va suivre ses pas ou au contraire, se rebeller et là, pour le savoir, pas trente-six choix, on ouvre le bouquin et on s'y plonge.

Autre point négatif, j'estime que l'action met un peu de temps à se lancer alors que le tome compte très peu de pages à mes yeux. Pourtant, le premier chapitre donne quand même un semblant de ton. A force d'être habitué à de la lecture assez violente, ce début ne m'a fait ni chaud ni froid car bizarrement, j'ai rapidement deviné le type de dénouement et je ne m'étais pas trompé.

Parmi les zombies, nous y retrouvons des mutants. Ils leur ressemblent mais leur contamination reste un mystère. J'aurais bien aimé en savoir plus à ce sujet mais malheureusement, aucune réponse n'est apportée. De plus, ils dirigent les zombies comme si ces derniers étaient les membres d'une armée personnelle mais encore une fois, beaucoup trop d'interrogations. J'espère que j'en saurais davantage à ce sujet dans les tomes suivants car j'ai un peu peur de m'éloigner de cette série si je reste trop dans le flou.

Plus loin dans l'histoire, le personnage principal sacrifie l'un de ses camarades de bahut. Je n'ai pu m'empêcher de trouver cette scène horrible car ce gamin n'a pas hésité à tout faire pour les sauver et au final, il est balancé aux zombies parce que le héros a jugé nécessaire d'être un mouton pour faire plaisir à son père. B. aurait été en face de moi, je pense que je lui aurais réservé le même sort juste pour le punir de sa connerie. Cependant, ce geste malheureux aura eu la conséquence de le réveiller mais beaucoup trop tard à mon goût. J'accepte et je n'hésite pas à le faire dans ma vie de tous les jours concernant l'attribution d'une seconde chance. Je sais que c'est un adolescent et que c'est lors de cette période que la personnalité se révèle mais à mes yeux, ce changement est survenu beaucoup trop tard.

La fin. Je l'a trouve bâclée et surtout, surréaliste. Une personne ne peut pas continuer à vivre, même quelques secondes supplémentaires, lorsque son coeur lui est arraché. Là, c'était la faute de trop. Certes, nous sommes dans une histoire et tout est possible mais hélas, pour un auteur, on se doit d'être un minimum réaliste et je sais de quoi je parle puisque je suis auteur.

Pour conclure, ce livre ne sera pas un coup de coeur mais je pense que tout le monde l'aura compris.

En conclusion :

Ce livre est destiné à un public jeune. Ouais ben j'attendrais que mon gamin soit âgé de quinze ou seize ans pour lui confier. J'attendais beaucoup de ce bouquin car la branche zombie reste un genre à explorer et qui offrir plusieurs options mais là, non. Le charme a moyennement marché sur moi. J'irai me risquer sur le tome II lorsque l'occasion se prêtera mais si l'histoire reste dans la même veine, je sais que je lui tournerais le dos sans le moindre regret.