couv33560628

Auteur :

S.J. Kincaid

Résumé :

Avez-vous déjà observé un tigre ? Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l'homme le plus robuste, des muscles d'acier capables de traquer n'importe quelle créature. Pourtant, lorsqu'il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne. Un diabolic n'est pas humain. Un diabolic est programmé pour être fidèle envers une seule personne. Un diabolic n'existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d'autres.

De quelle façon je me suis procuré ce livre :

Emprunt à la bibliothèque municipale.

Mon avis après la lecture :

Voilà le genre de lecture que j’aime et cela fait du bien d’en lire. Sincèrement, lorsque j’ai emprunté le premier tome de cette saga en cours d’écriture, je ne pensais pas prendre connaissance d’une histoire qui m’aura étonné et surpris du début jusqu’à sa fin. Toutefois, cela ne sera pas un coup de coeur car j’ai un petit quelque chose à reprocher mais bon, lorsque l’on a prit le temps de lire mes différentes chroniques, on devrait savoir par avance quelle est cette fameuse bête noire. D’ailleurs, je commence de suite la liste de ce que j’ai aimé et de ce que j’ai détesté.

Le point négatif.

  • La romance. Ben oui, jusqu’au milieu du bouquin, j’ai été très étonné de ne pas en lire une seule ligne mais ensuite, j’ai déchanté. Néanmoins, celle-ci a son utilité et ne tombe pas dans la mièvrerie, comme dans la plupart des livres que j’ai pu lire jusqu’à présent.

Comme je n’avais qu’une seule chose à dire concernant les points négatifs, je ne vais pas m’attarder davantage sur ce sujet et je passe de suite à la liste des points positifs. Ces derniers risquent d’être nettement plus nombreux.

  • L’univers. L’histoire se déroule la plupart du temps dans l’espace. Du coup, on n’apprend beaucoup de choses sur les nombreux éléments qui y sont présents comme les supernovas, les étoiles, les trous noirs, etc. J’ai beaucoup aimé le fait que cette intrigue se passe dans un tel décor et j’aurais bien aimé que des pages supplémentaires soient présentes afin d’y rester un peu plus longtemps.

  • Les rebondissements. Ils ne cessent d’y en avoir et forcément, plus on avance dans l’histoire et plus on a du mal à lâcher le bouquin. Parfois, l’auteur s’amuse à raser les bases pour en planter de toutes nouvelles. On se doit d’oublier les toutes premières pour mieux intégrer les changements mais lorsqu’on y arrive, hop, on rase tout une nouvelle fois et on recommence. C’est assez perturbant mais le tout est si bien relié qu’on pardonne facilement cette petite fantaisie.

  • On adore détester les vilains. Le grand méchant de l’histoire n’est pas celui que l’on croit mais bordel, qu’est-ce qu’on aime l’insulter à chaque fois qu’il réalise un acte aux conséquences dramatiques.

  • Enfin, j’ignore si je suis le seul à l’avoir remarqué mais les bouquins mettant en scène un ou des fous se font de plus en plus nombreux. Bizarrement, les auteurs veillent à les dresser de telles sortes qu’on se rend compte qu’ils ne sont pas aussi extravagants qu’ils tentent de le faire croire, aux premiers abords. Désormais, à cause de mes nombreuses lectures à ce sujet, j’aurais tendance à les voir désormais comme des êtres particulièrement intelligents. Je pense que cette vision va perdurer un sacré moment et avec un peu de chance, je risque de croiser d’autres fous dans mes prochaines lectures.

En conclusion, une lecture que j'ai beaucoup apprécié comme la plupart des dystopies que j'ai pu lire jusqu'à présent. Je vais attendre que le deuxième tome soit traduit poru me risquer dessus et j'espère de tout coeur qu'il sera aussi bon que ce premier volume. Pour les personnes qui passent par ici, sauter dessus, vous passerez ainsi un excellent moment :)

Note attribuée :

17 / 20.