livre-avec-les-pages-en-forme-de-coeur- - Copie

Bonsoir mes poulets =D

Il faut vraiment que j'arrête cette expression mais ça, c'est à cause d'une certaine Charlie qui se promène dans Supernatural. Bref, comme vous le savez tous, Avril vient de nous faire ses adieux au profit d'un mois très spécial pour moi : celui du mois de mai. Pourquoi est-il aussi spécial à mes yeux ? Ben parce que j'ai l'eurovision qui approche et aussi, parce que je vais me prendre un an de plus, dans six jours pour être précis. Néanmoins, je ne rédige pas cet article pour ça mais pour les lectures effectuées pendant le mois qui vient de s'écouler. 

Sans plus attendre, commençons par : Des visages et des morts.

Une première lecture me venant d'une masse critique privilégiée et qui, dans l'ensemble, m'a paru fortement sympathique malgré les quelques défauts que j'ai pu lui trouver. Une aération abusive est l'un de ses premiers exemples mais ce thriller m'a semblé trop américanisée à mon goût. Toutefois, il y a un détail que j'ai fortement apprécié, c'est la playlist que l'auteur a prit soin de rédiger au tout début de son histoire. Ainsi, j'ai pu faire mon curieux et voir si le monsieur écoutait du bon son mais surtout, connaître l'ambiance dans laquelle il s'est plongé pour écrire son livre. Bref, ce titre s'est vu attribuer la note suivante : 15 / 20.

Ensuite, j'ai enchaîné avec : De bons coeurs.

Un auto-édité et suite à ma première expérience, j'avais peur de lire une histoire un peu trop bouillon à mes yeux. Néanmoins, l'auteure s'est montrée beaucoup plus sérieuse concernant la rédaction mais aussi, l'histoire dans son ensemble. Chose étrange, ce livre est à ranger dans la romance dramatique. Une romance !!! Qu'est-ce qui m'a prit de lire une histoire de ce type ? Si vous êtes un minimum attentif à mes nombreux articles, vous savez très bien que les histoires d'amour, ce n'est pas vraiment ma tasse de thé. Néanmoins, j'y ai trouvé mon compte surtout grâce à sa fin que je n'ai pas pu venir. Bref, je tire mon chapeau pour ce premier livre et j'espère sincèrement que l'auteure saura nous gâter avec d'autres oeuvres. Ma note pour cet auto-édité : 17 / 20.

Pour le troisième roman du mois d'avril : Le masque de l'araignée.

Un thriller, afin de revenir un peu dans l'un de mes genres de prédilection. Je me suis procuré ce livre car sans le faire exprès, je me suis offert le tome II et III de cette saga. Vous allez me dire, j'aurais très bien pu le lire à un autre moment et ce n'est pas faux. Néanmoins, j'ai enregistré le tome III dans mon challenge des mois et forcément, je me devais de lire le premier tome pour savoir de quoi retourne l'ensemble. Le personnage principal change un peu de ce que j'ai eu l'habitude de voir jusqu'à présent mais ce qui a gâché le tableau, c'est la romance mièvre présente dans les pages. Néanmoins, là encore, c'est la fin qui sauve l'ensemble car là encore, je n'ai rien senti venir. Au final, ce livre s'est vu attribuer la note de : 15 / 20.

Enfin, ma toute dernière lecture de ce mois : B.O.A - Tome 1 : Loterie funeste.

Une lecture offerte dans le cadre d'une masse critique privilégiée, me venant de la même édition que la première lecture de ce mois. Même si l'aération était toujours aussi présente dans cette science-fiction, j'ai moins ressenti sa gêne grâce à l'auteure qui se plaît à écrire de jolis paragraphes bien costaud, ce qui n'était pas le cas de l'autre écrivain. La dystopie décrite est fortement intéressante même si certains passages m'ont donné froid dans le dos. D'ailleurs, je tiens à revenir sur un point qui a son importance à mes yeux : c'est une lecture qui s'est effectuée dans le cadre d'une lecture commune et je vous recommande encore un peu de patience. La chronique de ma binôme arrive très bientôt donc, soyez vigilant concernant l'appartion du lien en question. Encore quatre jours, si mes comptes sont bons. Enfin, pour conclure ce passage, le premier tome de B.O.A s'est vu offrir par mes soins, la note de : 16 / 20.

Nombre de livres lus :

4.

Note moyenne d'avril :

15.75 / 20.

Meilleure lecture :

De bons coeurs.