bm_23857_1575584

Auteur :

Maxime Chattam.

Résumé :

Personne ne l'a vue venir.

La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, les palpent, à la recherche de leurs proies...

Quand Matt et Tobias se sont éveillés, la Terre n'était plus la même. Désormais seuls, ils vont devoir s'organiser.

Pour comprendre,

Pour survivre...

... A cet autre monde.

De quelle façon je me suis procuré ce bouquin :

Emprunt à la bibliothèque municipale.

Mon avis après lecture :

coup_de_coeur

Whaou *_*

Alors, j'ignore si c'est parce que j'ai enchaîné avec cette histoire juste après être sorti d'une lecture difficile mais une chose est sûre : LE PIED !!!

Bon, c'est un livre jeunesse mais j'aime bien me risquer dans ce genre car parfois, on tombe sur des petites pépites qui méritent vraiment qu'on s'attarde dessus et avec cette œuvre, c'était le cas.

Nous faisons donc la connaissance du jeune Matt, un adolescent qui passe une partie de son temps entre les études, sa famille et surtout, ses camarades. Fan de jeux de rôles, il ne s'attendait pas à voir son monde s'effondrer du jour au lendemain.

En effet, spectateur malheureux d'un fait étrange, il s'empresse de rentrer chez lui après avoir narré cette histoire à ses compagnons et là, les bulletins d'informations recommandent à la population de rester chez elle suite à l'approche d'une météo particulièrement brutale.

Les températures chutent dangereusement, le ciel s'assombrit et des éclairs étranges sévissent sur la surface terrestre et provoquent des événements aux conséquences désastreuses. Au lendemain, Matt se réveille et se rend compte que le monde dans lequel il a l'habitude d'évoluer a subitement changé mais pas au mieux…

Et là, on me propose une histoire qui débute par un monde entièrement enseveli sous la neige et le froid, que demander de plus ? Un monde dans lequel la solitude est de mise et où la moindre rencontre avec son prochain se veut forte en émotion, simplement parce que notre héros n'y croyait plus. Bon, je n'ai pas sorti les mouchoirs car il m'en faut plus pour ça mais une chose est sûre, je ne me suis pas ennuyé une seule fois et pour preuve, j'ai dévoré le bouquin en quatre jours. D'ailleurs, les « appels » se sont manifestés et à chaque fois que je retournais dans cette histoire, je n'avais plus envie de la quitter.

C'est exactement le genre d'histoire qui me botte à fond le train-arrière et j'ai regretté d'avoir tourné la dernière page. Fort heureusement, il existe encore une pléiade de tomes et j'ai hâte de les avoir sous la main pour continuer d'explorer le monde dans lequel évolue Matt. J'espère sincèrement que tout se passera bien pour lui et son compagnon et je dois reconnaître que je deviens de plus en plus fort à un certain jeu.

De quoi je parle ? A un certain moment, l'histoire s'assombrit et une enquête se lance rapidement et la question qui l'accompagne est la suivante : quel est l'enfoiré qui fait tout son possible pour tout ébranler ? Du coup, on devient suspicieux comme le personnage principal et au fur et à mesure où l'on tourne les pages, on se surprend à faire fonctionner ses méninges au maximum pour être le premier à trouver ce bon petit bat***. Et sur ce coup, mes hypothèses étaient les bonnes puisqu'elles étaient identiques à celles de Matt et ses potos. Du coup, bingo !

Enfin, pour conclure, c'est dans ce genre de moment que je regrette de lire aussi rapidement mais bon, est-ce de ma faute si l'histoire était béton ? Non. 

En conclusion :

Foncez mes petits, c'est d'la bonne :D